Aller au contenu principal

Direct X

Mons - Meunier et Pourtois pour le PS. De Jaer et Marneffe pour les Ecolos

Publié le 06 novembre 2018 à 17:45

Ecolo et PS auront pris le temps de négocier cet accord de majorité. Les enjeux sont importants pour les deux formations. Les socialistes ont conservé de justesse leur majorité (23 sièges sur 45) mais ils ont perdu des plumes au lendemain de ces élections du 14 octobre. Les Ecologistes apparaissent comme les grands vainqueurs du scrutin communal et leur entrée dans l'exécutif montois est qualifié à juste titre d'historique.

Ce mardi soir il appartenait aux instances socialistes d'avaliser l'accord et surtout la composition du nouvel exécutif. Chez les Ecolos ce sera chose faite officiellement dans les prochaines heures également.

Pour le PS, Marie Meunier et Maxime Pourtois rajeunissent les cadres

Nicolas Martin l'avait aussi annoncé, en cas de victoire, ces élections marqueraient également un changement d'orientation politique mais aussi de générations au sein de l'équipe dirigeante socialiste. Et cela n'a certainement pas été facile pour le nouveau bourgmestre de Mons d'imposer à la fois ses visions différentes et le partage du pouvoir avec les verts.

Ainsi à l'issue du comité de l'USC de ce mardi, il nous revient que deux nouvelles figures PS entreront dans le collège Montois. Marie Meunier, présidente des jeunes socialistes de Mons prendra la tête du CPAS en lieu et place de Marc Barvais, échevin sortant. Maxime Pourtois quand à lui pourrait obtenir l'échevinat de l'urbanisme et la régie foncière.

Mélanie Ouali, Achile Sakas, Marc Darville et Catherine Houdart seraient confirmés et complèteraient l'exécutif montois. Les instances du Parti Socialiste devraient confirmer la composition du collège montois dès ce mercredi matin.

Charlotte De Jaer et Catherine Marneffe : deux échevines Ecolos

Après avoir triplé leur score, Charlotte De Jaer et son équipe étaient en position de force pour négocier deux échevinats à Mons. C'est aujourd'hui une réalité puisque la tête de file des écolos montois siègera en compagnie de Catherine Marneffe comme échevine à Mons. Les deux échevines se partageront les compétences liées à la propreté à la participation citoyenne, à la mobilité à l'énergie et au climat. Des compétences très « vertes » qui seront liées à celles très transversales des marchés publics. Pour les Ecolos, de quoi « encadrer » une bonne part de ce qui se dépensera à Mons ...

 

 

 

 

 

 

 

 

0 Commentaires
750 vues

Sur le même sujet


Back to top