Aller au contenu principal

Direct X

Un bus du futur pour relier Mons aux communes du Borinage !

Publié le 18 juin 2021 à 16:32

C'est une petite révolution en termes de mobilité au sein de Mons-Borinage : Des bus à haut niveau de service vont faire leur apparition d'ici 5 ans pour fluidifier la circulation sur la N51. Ils fonctionneront comme des trams c'est-à-dire qu'ils seront prioritaires par rapport au reste de la circulation. Ils permettront donc de relier Mons à d'autres communes comme Quaregnon, Boussu et Saint-Ghislain beaucoup plus rapidement. 

Un tram sur roue, rapide et confortable voilà le pitch donné pour présenter ce tout nouveau mode de transport. Cet ambitieux projet présente en effet tous les avantages d'un tram ferré tout en coûtant 2 fois moins cher.

"La fréquence du bus sera de toutes les 5 min en heures de pointe, 10 min aux heures normales et toutes les 20 min aux heures creuses. Ces bus auront priorité, nous allons aménager la route pour que cela soit possible. Ils pourront donc faire le trajet sans perdre du temps dans la circulation" Elio Di Rupo (PS) Ministre-président de la Wallonie

36878_PRESENTATION_BHNS_LGX1.jpg

Une ligne de 7km sur la nationale N51

L'objectif est de décongestionner la N51, un axe noir en termes de mobilité. Il représente 30% du trafic automobile de et vers Mons. La ville de Mons a également estimé que 80% des embouteillages aux heures de pointe était le fruit de véhicule venant du Borinage.

"C'est un point noir en termes de mobilité mais aussi en termes d'aménagement du territoire. C'est un axe très déstructuré. Donc c'est une belle carte à jouer pour améliorer la mobilité au sein de Mons-Borinage, pour améliorer la qualité de vie pour la population et pour augmenter l'attractivité du territoire" Nicolas Martin (PS) - Bourgmestre de Mons

36878_PRESENTATION_BHNS_LGX2.jpg

Les travaux vont donc profiter à la fois aux usagers et automobilistes mais aussi aux riverains qui connaîtront un meilleur cadre de vie. La nouvelle ligne reliera donc Mons à Boussu, Hornu et Saint-Ghislain mais les communes de Frameries et Colfontaine seront également impactées positivement par le projet.

"Il est important aujourd'hui de travailler ensemble sur des projets communs qui fédèrent toute la région. Cela représente tout de même 200 000 personnes, nous sommes la 3ème agglomération de Wallonie. Ca ne peut donc qu'être bon pour notre région" Nicolas Martin (PS) - Bourgmestre de Mons

Silencieux, confortables et non polluants, ces nouveaux bus devraient être mis en circulation à l'horizon 2026. Le budget total de l'ensemble des travaux s'élève à 50 millions d'euros.

0 Commentaires
860 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 19 juin 2021
#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
#CLASSIQUE - du 17 avril 2021
Back to top