Aller au contenu principal

Direct X

Question 5

Publié le 20 septembre 2018 à 10:05 - Mis à jour le 03 octobre 2018 à 10:24 jeu 20/09/2018 - 10:05
Question 5

Quelle est la première mesure que vous prendriez lors de la prochaine mandature communale ?

Francois Roosens - MR-Citoyens   François Roosens - MR-Citoyens

Élections obligent, la majorité absolue actuelle semble enfin percevoir l’utilité d’installer des caméras de surveillance, dès lors ceci est une de nos premières mesures qui semble se concrétiser. Par contre, nous avons un point essentiel qui concerne l’accueil de la petite enfance et la qualité de l’accueil scolaire. En effet un manque cruel de place en crèche se fait sentir et la une surpopulation des écoles communale se traduit par l’accueil des enfants dans des « potrtakabins » inconfortables et inadaptés à un enseignement de qualité. Un repas de qualité devra aussi être proposé en lieu et place de la nourriture collective telle que proposée aujourd’hui et qui fait fuir les enfants des cantines du repas « chaud ».

Pascal Baurain - Osons   Pascal Baurain - Osons

Un plan de sécurisation de la population, d'une part via une intervention efficace sur chaque voirie dangereuse, causant actuellement une insécurité des usagers, souvent depuis des années. Par un entretien régulier des abords et Infrastructures, un réaménagement de certains carrefours dangereux, la reconfiguration en dur de certaines rues (pas de simples lignes au sol ni de frêles potelets, ni des casse-vitesse que les riverains demanderont d'enlever) en vue de réduire la vitesse, et la mise en place d'un plan de mobilité global et adapté aux besoins des quartiers et de leurs habitants, pas aux visions fantasques des dirigeants communaux.  D'autre part, étudier la qualité de l'air qu'on respire dans notre commune.

Luc Lowie - PP   Luc Lowie - PP

Il y a plusieurs mesures urgentes à prendre. Mais sans aucun doute la première mesure à prendre serait de conscientiser toute la classe politique que ce n’est pas le cœur du politique qui saigne, mais bien celui de la population. Il suffit de retourner une dizaine d’années en arrière pour constater toutes les augmentations que la population a dû encaisser (électricité, eau, gaz, chauffage, carburant, ect). Alors, lorsque l’on est confronté à des cœurs qui saignent. Plus d’alternative, il faut nécessairement passer par la chirurgie lourde. Les conseillers communaux faisant partie des conseils d’administration des intercommunaux peuvent et devrait jouer un rôle positif dans ce domaine. Un autre domaine qui interpelle est l’état cancéreux de certaines routes et trottoirs. Même si cela dépend quelque fois d’autres niveaux de pouvoirs quand certains endroits deviennent trop « casses pipe » pour la sécurité, aucun Elu n’a le droit de laisser tomber dans l’oubli des routes, des trottoirs qui crient « au secours ». La 3 ème mesures serait de laisser une place à la consultation populaire dans l’élaboration de tous les projets susceptible de porter atteinte aux habitudes de vie (trouver des solutions avant plutôt que de se retrouver avec des problèmes après).

   Daniel Olivier - PS

(Re)assurer la tranquilite publique pour tous  et lutter contre toutes les formes de nuisance, d'incivilité (appliquer la tolérance "zero") en passant  aussi par la prévention et la sensibilisation de tout le public concerné en ce compris en matière de propreté ou de mobilité ( parking !).

Halte- garderie pour enfants de parents "sans emploi" qui suivent des formations ou recherchent du travail 

Le jour des élections (14/10/2018!) nous organisons déjà une halte-garderies pour les enfants des assesseurs et volontaires travaillant dans les bureaux de vote

0 Commentaires
212 vues

Sur le même sujet


Back to top