Aller au contenu principal

Le baron Duesberg lèguera tout son patrimoine à la Ville de Mons !

Publié le 01 juin 2022 à 15:53 - Mis à jour le 01 juin 2022 à 16:26

Il y a quelques jours, le baron François Duesberg a changé son testament et fait de la Ville de Mons son légataire universel. A sa mort, l'ensemble de son patrimoine reviendra donc à la cité du doudou. Dans celui-ci on retrouve évidemment la formidable collection d'objets précieux exposée dans le musée des arts décoratifs. Le baron entend ainsi apaiser les relations, souvent tendue avec la Ville de Mons, à l'heure où il est durement touché par la maladie... Nous l'avons rencontré...

Il est peut-être frappé par la maladie mais François Duesberg n'a rien perdu de sa vivacité et de son franc-parler. Il présente toujours sa formidable collection avec la même vigueur qu'auparavant. 

Duesberg

Une collection inestimable dont même lui ne connaît pas le nombre exact de pièces. Des milliers et des milliers de pendules et de pièces d'orfèvrerie qui reviendront finalement à sa ville d'adoption.

"Je voulais terminer vers le haut, c'est-à-dire avec une solution et une décision de sérénité et d'apaisement. On était très stressés..." François Duesberg

"On" c'est-à-dire lui et son épouse, la baronne Betty Duesberg, décédée en octobre dernier. Emportée par la maladie d'Alzheimer..

"Dans ses derniers moments de lucidité elle me répétait "Mais qu'est-ce va devenir tout cela" Et je la rassurais, je lui disais que je ferai le nécessaire pour que le musée soit sauvé..." François Duesberg
 

Duesberg

Une relation compliquée avec la Ville de Mons

Pour son épouse et sa sérénité, le baron enterre donc les querelles avec la Ville de Mons après de nombreuses années de relations compliquées...

"Oui c'était une relation comme chien et chat. Mais au fil du temps, j'ai appris à connaître le baron et son personnage... Il est très attachant. Nous sommes très fiers qu'il nous lègue la totalité de son patrimoine. C'est un musée extraordinaire... " Catherine Houdart (PS) - Echevine de la culture

"Ca n'a pas été un long fleuve tranquille c'est vrai mais je prouve une nouvelle fois mon attachement à la Ville de Mons" François Duesberg

Plus apaisé que jamais, le baron se consacre désormais à son combat contre la maladie. Tout ça en continuant évidemment de se réfugier dans sa passion...

Duesberg

0 Commentaires
1920 vues
Back to top