Aller au contenu principal

Direct X

Vivre Ici

La Province de Hainaut mesure les premiers impacts du coronavirus!

Publié le 30 mars 2021 à 13:22

La Province de Hainaut publie chaque année ses chiffres sur l'emploi, la création d'entreprise ou encore la démographie, cette fois elle s'est attardée plus particulièrement sur l’impact de la crise du coronavirus sur une partie des chiffres de 2020. Détail dans cette séquence.


Si la population hennuyère est en légère progression, il est à craindre d'enregistrer une baisse significative les années prochaines, la natalité est en baisse et seul le solde migratoire permet de garder des chiffres à l'équilibre, il faudra compter avec 2020 et sa surmortalité liée au coronavirus.

« On a constaté qu'il y avait une surmortalité en augmentation de 20 %, c'était essentiellement des personnes âgées. Aujourd'hui, parmi les personnes testées positives, ce sont surtout des personnes âgées entre 18 et 49 ans » Fabienne Devillers - Députée Provinciale - Présidente Hainaut Développement.

36509_province_covid_VP-2.jpg

Le Hainaut, comme Namur, sont les 2 provinces les plus touchées par la circulation du virus avec un taux de positivité de près de 10% et un niveau de testing faible.

Si le covid a fait exploser de 1 851 % le chômage temporaire par rapport à l'année 2019, le Hainaut a perdu moins d'emploi salarié que les autres Provinces : moins de 1% Le chiffre des faillites est lui aussi en diminution : – 21 %.

« C'est dû au moratoire établi par le Gouvernement Fédéral, on aura les réels effets après janvier 2021, date de fin du moratoire. Les chiffres sont en fait artificiels » Fabienne Devillers - Députée Provinciale - Présidente Hainaut Développement.

En 2020 toujours, coté création d'entreprise, les chiffres diminuent de 13% et les cessations d'activité augmentent de 35%. Le solde fait apparaitre néanmoins la création de 2633 nouvelles sociétés.

Le chiffre d'affaire des entreprises lui est positif ou négatif selon le secteur d'activité

« Le secteur qui s'en est le mieux tiré, c'est le secteur secondaire. Par contre, c'est la catastrophe pour le tertiaire notamment les agences de voyage, la restauration ou encore la culture où il y a près de 56 % de chiffre d'affaire en moins% » Fabienne Devillers - Députée Provinciale - Présidente Hainaut Développement.

36509_province_covid_VP_3.jpg

C'est le secteur tertiaire de notre Province qui a le plus souffert en Belgique, un secteur tertiaire où seules les activités informatiques sont en nette progression.

0 Commentaires
354 vues

#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 20 mars 2021
#CLASSIQUE - du 20 février 2021
#CLASSIQUE - du 16 janvier 2021
Back to top