Aller au contenu principal

Atelier couture à l'éco-festival Demain !

Publié le 21 avril 2022 à 17:25

L'éco-festival Demain est de retour depuis hier. Dans le cadre de ce festival, toute une série d'activités sont proposées pour amener les citoyens à repenser leur mode de vie ensemble et créer un nouveau futur. Aujourd'hui, l'ASBL l'Accorderie de Mons proposait un atelier de couture à la Maison Folie.

L'Accorderie de Mons, c'est un échange de services. L'ASBL permet avant tout de rencontrer des gens et créer un lien humain. Un enjeu important pour demain, tout comme l'écologie. Aujourd'hui c'était lors d'un atelier couture que des citoyens se sont rassemblés. Certains savaient déjà coudre, d'autres pas du tout.

"Je ne savais pas coudre, même pas un bord de pantalon. Ici on est en train de faire une petite pochette, comme un petit portefeuille pour mettre sa carte d'identité et sa carte bancaire."

"Ca m'intéresse, j'aime bien être en contact avec les gens. Pour moi c'est important de savoir coudre car quand on a besoin de quelque chose, on se le fait."

"On est dans une société où on achète, on jette, autant faire soi-même de la qualité."

L'atelier de couture rassemble donc différents profils. Les enfants dès 8 ans sont même les bienvenus. Esther est là pour les guider dans l'apprentissage de la couture.

"Je leur montre comment il faut placer le patron, couper le tissu et confectionner. On leur a laissé le choix de faire des petites pochettes, des grandes pochettes, des essuie-tout. C'est des piqures toutes simples, des piqures droites donc ils sauront le refaire quand ils rentreront." Esther Heylen, couturière et membre de l'Accorderie de Mons

L'Accorderie de Mons propose aussi une boutique dans le cadre du festival Demain. Une boutique appelée "C'est cadeau". Et pour cause, tout est gratuit. Chacun peut venir se servir. Le but est ici aussi de changer nos modes de consommation pour un avenir meilleur. 

"C'est vraiment un changement de société, essayer d'aller vers un changement de mentalité. Par exemple, l'atelier couture, c'est apprendre à coudre, à faire soi-même. On aura un atelier prochainement pour apprendre à faire ses produits, par exemple ménagers. C'est aussi diminuer la logique de consommation. La donnerie, c'est pour que la consommation ne soit plus pareille. On n'est pas obligés de surconsommer les vêtements, on peut simplement se les prêter, se les donner, se les échanger. On n'est pas toujours obligés d'être dans des logiques monétaires." Catherine Vinchent, membre de l'Accorderie de Mons

Moins de consommation et plus de lien social, voilà concrètement la philosophie poursuivie par l'éco-festival Demain.

0 Commentaires
138 vues

Sur le même sujet


Back to top