Aller au contenu principal

Direct X

Grand-prés : Atenor ne lâchera pas

Publié le 21 octobre 2020 à 11:56 - Mis à jour le 21 octobre 2020 à 13:38 mer 21/10/2020 - 11:56

La société de promotion immobilière Atenor a réagi à la décision de la ville de Mons de remettre un avis négatif concernant le projet de construction de 111 logements sur le site des grands-prés. La réaction de l'entreprise n'a pas tardé. Elle privilégie le dialogue mais réfute les arguments avancés par la ville de Mons

"Nous ne lâcherons pas le morceau. Nous ne sommes pas des spéculateurs ni des bétonneurs. On est dans le dialogue et la conviction mais on se retrouve avec un refus non fondé et surprenant" Stéphan Sonneville CEO Atenor

Présente à Mons depuis 2011, la société Atenor a déclaré son incompréhension suite au refus signifié par les autorités communales. Le CEO de l'entreprise Stéphan Sonneville précise que les arguments avancés par la ville pour refuser l'autorisation ne résistent pas à l'analyse et qu'il continuerait donc à privilégier le dialogue et le bon sens avec les autorités montoises.

"Nous avons obtenu un avis favorable de la CCAT et aucune remarque n'a été formulée suite à l'enquête publique. C'est donc l'incompréhension de notre coté. Je suis interpellé par les jugements émis par la ville ". Stéphan Sonneville CEO Atenor

La société immobilière qui a déjà construit 240 logements sur le site déclare qu'elle n'abandonnera en aucun cas ce dossier qui intéresse les montois. Et de s'interroger si la ville de Mons souhaite favoriser d'autres projets ou répondre à d'autres préoccupations. Stéphane Sonneville souhaite mettre en avant sa bonne foi dans ce dossier lié à l'aménagement urbain essentiel pour les grand-prés et le lien nécessaire avec la gare et le centre de la ville de Mons. 

 

 

 

 

0 Commentaires
233 vues

#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 21 novembre 2020
#CLASSIQUE - du 17 octobre 2020
#CLASSIQUE - du 19 septembre 2020
Back to top