Aller au contenu principal

Direct X

Clarebout à Frameries - C'est non pour Carlo Di Antonio!

Publié le 20 mai 2019 à 18:49 - Mis à jour le 20 mai 2019 à 16:57

La construction des frigos de l'entreprise Clarebout Potatoes est interrompue à Frameries. La demande de permis unique vient en effet d'être refusée par le Ministre en charge du dossier: Carlo Di Antonio. Le ministre a motivé son refus par le saucissonnage du projet industriel. Les nuisances sonores et les soucis de mobilité liés au deux entrepôts de stockage, au frigo et à l'unité de production justifient également la décision du ministre.

Une victoire pour les riverains

C'est une victoire pour les riverains qui se mobilisent depuis le début contre l'implantation de l'usine à frites. Clairement, dès la signification de la décision ministérielle, le chantier sera arrêté. Entamer les travaux sans permis était un choix qui reste à charge de Clarebout. 

Chez Clarebout, on se dit surpris

Mais en l'absence de notification officielle, le Porte-Parole de l'entreprise, Jan Poté, se refuse à tout commentaire sur une éventuelle décision. Il insiste cependant sur le sérieux de la démarche de construction du centre logistique (frigo) qui a déjà permis l'engagement de 8 personnes. Il réfute aussi le saucisonnage du projet, à Comines, un centre logistique est installé sans unité de production dédiée et enfin, il a tenu a insister sur le sérieux de la démarche de l'entreprise. Les avocats vont donc analyser les motivations du refus et Clarebout prendra attitude en fonction, sans rien exclure. 

C'est le deuxième revers essuyé par Clarebout, qui n'a toujours pas été officiellement informé du retrait de son droit de préférence dans le cadre du dossier d'implantation de l'unité de production. A Frameries toujours. 

0 Commentaires
183 vues

Sur le même sujet


Back to top