Aller au contenu principal

Direct X

Blaregnies - Notre jardin pour créer du lien

Publié le 21 juin 2021 à 16:20

Depuis presque deux ans, une bonne dizaine de bénévoles ont investi Notre jardin à Blaregnies. Ce lieu remplace une friche appartenant à la commune, au pied de la cure de l'église. Aujourd'hui, Notre jardin est un un lieu de partage et de convivialité ouvert à tous, jardinier ou pas, de Blaregnies ou d'un peu plus loin. Différentes activités y voient le jour et vont prendre de l'ampleur d'ici peu...Découverte.

Tous les troisième samedis du mois, c'est l'heure de la rencontre pour les bénévoles de Notre jardin. Chacun vient ici apporter un peu de son savoir-faire et surtout échanger et partager...Tout le monde est le bienvenu même s'il n'habite pas forcément les environs.

« On arrive, on se mêle à certaines choses. Il n'y a pas d'ordre, on fait ce que l'on a envie de faire. Certains viennent simplement récolter les oeufs ou les légumes. C'est un plaisir ! C'est vraiment un jardin collectif », commente Philippe Bronsart, un bénévole.

Ce jardin collectif est né dans la tête de certains habitants de Blaregnies. C'était en 2019. Leur volonté : créer du lien au sein d'un village où les nouveaux habitants sont nombreux.

36887_notre_jardin3_SDT.jpg

« Notre jardin est né du besoin des résidents de s'intégrer dans la vie du village de Blaregnies. Les nouveaux résidents ont envie de trouver un lieu de rencontre. Nous avons donc créé un lieu de rencontre pour tout le monde », explique Isabelle Scutenaire, Présidente de l'asbl Notre Jardin.

Parmi les bénévoles, il y a les pro du jardinage, il y a ceux qui préfèrent la décoration et ceux qui viennent simplement prendre un peu de bon temps. Il faut dire qu'ici les activités ne manquent pas...

« On vient partager un moment convivial. Mon mari vient tondre, moi je m'occupe plutôt du bricolage et de la déco. C'est un chouette moment. Ma fille s'occupe des animaux du poulailler et des lapins », décrit Céline Vilain

« Quand j'ai un peu de temps libre je viens pour gendarmer les mauvaises herbes qui poussent entre les plantes que j'amène de ma propriété », poursuit Philippe Bronsart.

Le lieu est ouvert tous les jours, il sert parfois de halte pour les pause-déjeuner ou de promenade pour les enfants. Tout ici a été réalisé grâce à des dons. Mais afin de développer les animations, un chalet de jardin sera bientôt construit.

36887_notre_jardin2_SDT.jpg

« Nous avons rentré un appel à projet pour avoir un chalet pour faire des animations, des rencontres et des événements. On a besoin d'un local donc nous avons répondu à un appel de la Fondation Roi Baudouin », sourit Isabelle Scutenaire.

Un appel qui a été entendu. Ici se développeront donc de nouveaux projets, toujours en lien avec la nature, une nature qui sait rendre à chacun ce qu'il y cherche...

0 Commentaires
284 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 19 juin 2021
#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
#CLASSIQUE - du 17 avril 2021
Back to top