Aller au contenu principal

Direct X

Les Folies maraîchères - Le bio dans la peau!

Publié le 11 juin 2021 à 11:06

C'est la semaine du bio. Dans ce cadre, nous vous proposons cette fois le portrait d'un maraîcher. Philippe Carré s'est lancé en 2009 déjà, d'abord comme indépendant à titre complémentaire. Convaincu par la nécessité de produire des aliments sans pesticides, il en a fait du chemin! Aujourd'hui, avec sa femme, il vient d'ouvrir un magasin dédié aux produits bio, de sa production et d'ailleurs...

Le maraîchage bio, Philippe Carré n'est pas tombé dedans quand il était petit, c'est la naissance de ses propres enfants qui a tout déclenché...

« J'ai commencé à faire un potager en bio parce que j'ai toujours été pour la protection de l'environnement et contre les pesticides et autres. En plus, dans la région, il n'y avait aucun producteur de légumes bio donc je me suis lancé ; tout petit... » explique Philippe Carré

Tout petit et à titre complémentaire. C'était en 2009. De Roisin, les Folies Maraîchères ont ensuite déménagé à Elouges il y a 4 ans. En tout, le maraîcher cultive un hectare et demi de cultures variées. Ail, tomates, oignons, chou ou fraises... tout pousse ici avec une règle : aucun pesticide. C'est une conviction bien ancrée.

36840_maraicher_bio2_SDT.jpg

« Quand on entend des études européennes qui disent que 60% des fruits et légumes qui sont vendus en Europe contiennent des pesticides, c'est assez effrayant. Quand on voit le nombre de maladies environnementales comme ils disent qui existent, notamment liées à l'alimentation, il y a des questions à se poser », souligne Philippe Carré

Ajoutez à cela un souci du maintien de la biodiversité, vous aurez compris la philosophie de ce pionnier du maraîchage bio dans notre région. Et sa passion, Philippe n'hésite pas à la partagez avec ceux qui veulent se lancer.

« Comme je leur dit à tous, il faudrait avoir un maraîcher par village et ça serait le top ! Sur un hectare et demi, on arrive , sur 1ha et demi, à nourrir 200 familles grand maximum. Il y a de la place pour tut le monde ! », s'exclame le maraîcher.

Il y a peu, c'est un nouveau projet que la famille Carré a développé. Après deux ans de travaux, un magasin entièrement dédié au bio accueille aujourd'hui les clients. On y trouve les productions des champs mais aussi de la revente, essentielle pour être indépendant.

36840_maraicher_bio3_SDT.jpg

« C'est ce qui m'a permis aussi de passer à temps plein de cette activité et de pouvoir en vivre. Voir plus loin aussi ! »

Plus loin avec toujours en respectant les produits et sa passion !

« Le fait de pouvoir commencer de la petit graine , cultiver son légume et pouvoir l'apporter aux clients, c'est une satisfaction que l'on ne trouve dans aucun autre métier ! », conclut Philippe Carré.

 

 

0 Commentaires
241 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 19 juin 2021
#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
#CLASSIQUE - du 17 avril 2021
Back to top