Aller au contenu principal

Direct X

Fréquentation en hausse au centre de testing à Mons

Publié le 29 juillet 2020 à 10:51 - Mis à jour le 29 juillet 2020 à 11:16

A 13 heures, comme chaque jour de la semaine le centre de testing installé sur le site de l'hôpital Ambroise Paré à Mons ouvre ses portes. Toutes les personnes présentant des symptômes de Covid-19 peuvent y être testés.

"J'ai commencé à avoir des symptômes. Comme je suis kinésithérapeute, j'ai des contacts assez rapprochés avec les gens ..."

Le rôle du centre de testing est de répondre à la demande des généralistes qui lui adressent ses patients. Si le médecin suspecte le Covid-19, il vous proposera le tester ou vous enverra vers un centre de prélèvement proche de votre domicile.

"Température et maux de tête, je me suis rendu chez mon médecin traitant. Il m'a envoyé au centre pour réaliser le test..."

35404_testing_PJB%20(1).png
Centre de testing d'Ambroise Paré

 

Beaucoup de monde dans la file en cet après midi. Hier, 98 tests ont été réalisés. Depuis le début du mois de juillet, le nombre de demandes s'est clairement accéléré.

"Les personnes qui sont frottées actuellement reviennent de zones rouges ou oranges ..." Docteur Loïc Flamant, responsable du centre de testing

C'est le cas pour un couple de retour de catalogne.

"Suite à notre retour de vacances, notre médecin nous a prescrit le test"

Le centre de testing est accessible depuis le 11 mai. Deux médecins généraliste s'y relaient quotidiennement pour assurer les frottis.

"On organise une tournante sur une base de solidarité. Chaque médecin généraliste est appelé à venir au centre de testing  ... " Marie Masure, médecin généraliste

Pour l'heure l'augmentation du nombre de frottis quotidiens ne traduit en rien une multiplication des cas détectés. Les médecins rassurent même si la seconde vague de contamination est attendue.

"Il est précoce de dire qu'il y a une inquiétude même si nous savons la seconde vague imminente ..." Docteur Loïc Flamant, responsable du centre de testing

Si le test est positif, la personne sera informée dans les 48 heures. Depuis début juillet, 23 cas positifs ont été détecté pour 3 au mois de mai.

0 Commentaires
1047 vues
Back to top