Aller au contenu principal

Direct X

Chèvres et moutons pour entretenir les espaces verts en Hainaut

Publié le 17 mai 2021 à 15:41

Pour entretenir les espaces verts, les pouvoirs publics ne peuvent plus utiliser de pesticides. Depuis près de 5 ans, la province de Hainaut utilise notamment des chèvres et des moutons pour certains terrains. Elle prête aussi ces animaux aux communes qui en font la demande. A la tête de cette gestion des animaux, il y a un agent provincial, Marc Vandurne, un passionné.

Nous sommes au siège du service des espaces verts de la province de Hainaut. C'est ici que le cheptel provincial attend d'être dispatché dans différentes institutions ou communes. En tout, la province possède 50 moutons et une dizaine de chèvres. Et ce n'est pas pour le simple plaisir de les caresser...

« L'intérêt c'est qu'ils font un travail qui n'est pas facile pour les hommes, dans des terrains difficiles. Ils débroussaillent là où les machines ne passent pas », précise Marc Vandurne, agent technique des Espaces verts de la Province de Hainaut.

A chaque terrain, à chaque usage, son animal... Exemple concret sur le site d'une institution provinciale, le roseau vert à Marchipont...

« Ici, on avait une ancienne peupleraie. Les arbres , trop vieux, ont été abattus et le terrain a été abandonné. Il ya avit des murs de ronces, d'orties et de rumex. Le terrain est devenu impénétrable On a mis 5 chèvres et en six mois le problème était réglé » , poursuit Marc Vandurne

36719_gestion_espace2_SDT.jpg

Depuis, il ne faut plus qu'entretenir le site. Dans ce type d'institution, qui accueillent des personnes handicapées, les animaux sont également utilisés pour le contact avec les résidents. La Province propose aussi aux communes de bénéficier des services de ces tondeuses naturelles. Quévy et Mons accueilleront bientôt soit des chèvres, soit des moutons.

«  Nous allons mettre des animaux à Spiennes sur le site de Silex, à la Cascade d'Hyon et au château d'Havré. Au Château, les chèvres s'occuperont de la renouée du Japon et ailleurs, ce seront des moutons de Soay pour l'entretien des espaces verts »,

Et cette race n'est pas choisie au hasard.

« C'est leur rusticité qui fait leur qualité pour le travail qu'on leur demande. Naturellement, ce mouton vit dans un environnement dur. Il résiste à tout ! »

Autant de qualités qui inquiètent parfois les riverains. Si vous rencontrez des moutons seuls, ne vous inquiétez pas, ils sont là pour l'entretien des espaces verts. Des espaces qui sont quand même clôturés et surveillés !

 

0 Commentaires
209 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 19 juin 2021
#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
#CLASSIQUE - du 17 avril 2021
Back to top