Question 4

par

Une école de l’entité a dû fermer, faute d’élèves. Comment empêcher la fuite des élèves ?

Isabelle Fleurquin - HD   Isabelle Fleurquin - HD

Nous n'avons rien à reprocher à la qualité de notre enseignement, mais il est nécessaire de redynamiser les infrastructures d’accueil avant et après les heures d'école. Plus tôt le matin et plus tard le soir..plus adapté aux horaires de travail des parents..

Bernard Paget - La Liste du Maïeur   Bernard Paget - La Liste du Maïeur

Le phénomène n’est pas récent. En 40 ans, 7 implantations ont fermé leurs portes (3 écoles libres et 4 officielles) pour un total d’une quinzaine de classes.

Les causes sont multiples et variées :

     - Les nouveaux arrivants qui construisent chez nous sont souvent quadragénaires et leurs enfants sont scolarisés dans le secondaire ou le supérieur ;
     - Certains enfants, pour des questions de facilité, sont scolarisés à l’endroit où habitent les grands-parents ou à proximité de la gare utilisée par leurs parents pour se rendre au travail.

Quelques pistes de réflexion :

     - Augmenter l’offre de service : ouvrir les écoles plus tôt et les fermer plus tard avec un encadrement adéquat qui permettra d’aider et de surveiller les devoirs des enfants, dépassant ainsi le simple stade de la garderie.
     - Insister sur la qualité de notre enseignement (les résultats des CEB le prouvent. Nous sortons du primaire des enfants qui ont un excellent bagage ;
     - Casser cette image, certes dépassée, d’une école rurale à la traîne. Cette année, toutes nos implantations seront dotées de tableaux interactifs ;
     - Insister aussi sur le milieu où évoluent les enfants : un cadre apaisant et champêtre, à mille lieux des écoles urbaines.
     - Des petites unités (10 à 12 enfants) qui permettent de mieux suivre les enfants, surtout ceux en difficulté ;

En un mot : mieux vendre notre enseignement auprès des nouveaux arrivants.

Matthieu Lemiez - PHA   Matthieu Lemiez - PHA

Une école rurale a l’avantage de la convivialité et de la proximité. Mais ce n’est malheureusement plus suffisant. La société a changé, les attentes des parents aussi. L’enseignement est de qualité mais les écoles doivent offrir plus de services car les parents travaillent souvent à 2 et plus tard. Face à ces constats, plusieurs solutions : rénover et sécuriser les bâtiments vieillissants, équiper toutes les classes des nouveaux moyens pédagogiques tels que le tableau interactif, développer l’accueil extrascolaire en proposant des activités sportives et/ou culturelles après les cours. Ces activités auraient lieu au sein des écoles, seraient encadrées par des animateurs et commenceraient après l’école des devoirs. Exemple une activité sportive, un cours de langue, un cours de théâtre …Chaque école aurait la sienne qui serait ouverte aux élèves des autres implantations via le bus scolaire.

Augmenter l’horaire d’ouverture de la garderie avec un point central pour toutes les écoles.

Repenser la surveillance des temps de midi.

Recommandations

Image
À la découverte du métier de policier

À la découverte du métier de policier

Qui n'a jamais rêvé de découvrir les dessous du métier de policier ? Ce samedi, c'était chose possible grâce au village de police organisé par la zone de police Mons-Quévy. L'occasion de découvrir les différentes facettes du métier et d'éveiller des vocations. 
Image
De l'abattoir à la prairie

De l'abattoir à la prairie

Un centre pédagogique où les enfants entre 6 mois et 12 ans peuvent passer leur journée avec des animaux qui ont été sauvés : c'est ce que propose Jessica Deparis depuis presque un an au Val de Wasmes. Un endroit idéal pour permettre aux enfants de se connecter à la nature et d'apprendre le bien-être animal. 
Image

Auguste Rodin : père fondateur de la sculpture moderne s'invite dans la ville de Mons jusqu'au 18 août

Le célèbre sculpteur Auguste Rodin s’invite à Mons. Dans le cadre d’un tout nouveau complexe muséal en plein cœur de la ville axé sur la Culture, l’Art et le Patrimoine (CAP), le musée des Beaux-Arts de Mons (BAM) ouvre ses portes fraîchement rénovées pour accueillir l’un des pères fondateurs de la sculpture moderne.
Image

Boussu - D. Pardo démissionne!

C'est désormais officiel, Domenico Pardo a décidé de démissionner de son poste d'échevin du commerce et des fêtes, notamment. La décision sera actée lors du prochain conseil communal.
Image

Mons - La nature inspire les chercheurs

Matières vivantes, c'est le titre d'un livre sorti aux Editions de l'UMons. Son auteur, Mathieu Surin est chimiste et chercheur. Sa volonté : expliquer simplement comment à travers le temps l'homme s'est inspiré du vivant pour créer des matériaux nouveaux, utiles dans différents domaines. 
Image
"Derrière la porte" l'atelier des artistes extra-ordinaires

"Derrière la porte" l'atelier des artistes extra-ordinaires

L'expo "Art en moi"  de l'ASBL "Inclusive"  est de retour aux ateliers des Fucams.  Une expo composée exclusivement d'oeuvres réalisées par des personnes en situation de handicap mental. L'art :  un excellent moyen d'expression qui les met aussi en valeur. Nous sommes allés à la rencontre de certains d'entre eux  à l'atelier "Derrière la porte" à Mons
Image
Zéa  : la plateforme gaming pour personnes atteintes de handicap

Zéa : la plateforme gaming pour personnes atteintes de handicap

Zea, c’est le nom de la première plateforme de gaming du pays à l’attention des personnes en situation de handicap. Lancée par le réseau Abilis, cette nouvelle infrastructure propose toute une série d’activités interactives. 
Image

Nadine Fiévet et ses quatre expositions

Ce n’est pas une, ni deux ou trois mais bien quatre expositions que nous réserve l’artiste Colfontainoise, Nadine Fiévet. Des oeuvres aux thématiques différentes déjà ou prochainement exposées à Mons et à Colfontaine, à travers lesquelles, cette peintre raconte son parcours. 
Image

Retour des écrans géants sur la Grand-Place pour l'Euro 2024

L'Euro de foot débutera la 14 juin. Et dans 67 jours très exactement, le 17 juin...nos Diables rouges joueront leur premier match contre la Slovaquie. Une rencontre que vous pourrez suivre sur la Grand-Place de Mons puisqu'un accord a été trouvé pour y installer des écrans géants.
Image
Fin du ramadan : l'Aïd se fête aussi dans les maisons de repos du Borinage

Fin du ramadan : l'Aïd se fête aussi dans les maisons de repos du Borinage

Les festivités pour l’Aïd continuent. Après s’être réunie hier, l’amicale des algériens de Mons-Borinage est venue, aujourd’hui, rendre visite aux résidents du home “Le bon accueil” à Dour. Un moment chaleureux et rempli de convivialité.
Image
Josef Sznajer : rescapé du ghetto de Varsovie

Josef Sznajer : rescapé du ghetto de Varsovie

Certaines rencontres marquent une vie, et celle avec Josef Sznajer en aura marqué plus d’une. Lors d’une conférence-témoignage ce rescapé du ghetto de Varsovie est venu raconter son histoire aux élèves de Saint-Luc. Une histoire aussi impressionnante que touchante. 
Image

Frameries - Le centre culturel déménage

Le centre culturel de Frameries est dans les cartons! C'est un projet attendu avec impatience : de la place d'Eugies, les 5 employés emménagent progressivement à l'ancien café L'Harmonie au centre de la commune.  Mais cela n'empêchera pas l'institution de fêter ses 25 ans dans son berceau initial. 
Image
Les abeilles sont de retour au Rucher des Lisières d’Havré

Les abeilles sont de retour au Rucher des Lisières d’Havré

Les beaux jours sont de retour et les abeilles aussi. Une période où il y a à nouveau du travail pour les apiculteurs. C'est le cas de Julien Duwez au Rucher des Lisières.
Image
Fin du ramadan : Une fête de l'Aïd ouverte à tous

Fin du ramadan : Une fête de l'Aïd ouverte à tous

Le ramadan a pris fin hier soir et laisse place à la fête de l'Aïd. Pour célébrer la fin de cette période si importante pour la communauté musulmane, l'Amicale des Algériens de Mons-Borinage a organisé un repas ouvert à tous. L'objectif est simple, célébrer la fin du ramadan dans un esprit de partage et d'ouverture d'esprit. 
Image
Opération "Frameries + propre": les auteurs de dépôts sauvages sanctionnés

Opération "Frameries + propre": les auteurs de dépôts sauvages sanctionnés

L'opération "Frameries + propre" vient de débuter. Depuis plusieurs années, la propreté publique est un enjeu majeur de la commune. Mais ici, durant tout le mois d'avril, elle y accordera une importance toute particulière avec différentes actions. Nous avons suivi les agents constatateurs en compagnie de la Police boraine ce mercredi matin...