Aller au contenu principal

Direct X

Mons - Quelle forme d'évaluation dans l'enseignement provincial?

Publié le 06 mai 2021 à 14:57 - Mis à jour le 06 mai 2021 à 15:19

La question des examens suscite beaucoup de débats au sein de l’enseignement secondaire. Certains élèves voudraient même y échapper cette année pour des évaluations continues. Une façon d’assimiler plus profondément la matière. Exemple à l’Institut d’Enseignement Secondaire Paramédical Provincial… 

36668_Exams_enseignement_provincial_GR.jpg

Elève au Nursing en 6ème année, Marie appréhende, comme beaucoup d’élèves, les examens de fin d’année. Après avoir rencontré les délégués, elle a choisi d’en parler à la direction pour tenter de les annuler. Selon elle, la priorité est de prolonger l’évaluation continue pour avoir le temps d’assimiler la matière dispensée durant les cours donnés à distance.

"Je n'ai pas assez bien compris la matière vue pendant l'année parce qu'il y a eu moins d'explications que ce qu'on aurait du avoir... Entre les explications via un PC et celles en face à face, c'est plutôt compliqué", nous confie-t-elle.

Si elle entend ces revendications, la direction reste aussi attentive aux situations des élèves qui présentent des difficultés depuis le début de l'année. Ceux-ci comptent sur la session des examens de juin pour se rattraper. Par ailleurs, la direction rappelle aussi que, même s’ils suscitent du stress, les examens sont des caps  importants pour les élèves car ils leur permettent d'assimiler une plus grosse quantité de matière, ce qui les préparent pour l'enseignement supérieur.

Nursing_1.jpg

Quoi qu'il en soit, les examens posent en tout cas question aujourd'hui dans la mesure où ils sont supprimés dans le réseau de la Fédération Wallonie-Bruxelles et maintenus dans le réseau libre…

" J'aurais préféré que la Ministre prenne la décision pour que toutes les écoles puissent agir de la même manière et que l'organisation des examens ne varient pas selon les réseaux et que tous les étudiants soient sur le même pied d'égalité", poursuit Christel Dehasseleer, directrice de l'IESPP - Nursing.

Dans l’enseignement provincial, le Collège a en tout cas réglé la question ce mercredi matin. L’objectif est favoriser l’apprentissage jusqu’au 11 juin et de réaliser ensuite un diagnostic personnalisé de l’élève.

" Ce ne sont pas des épreuves sommatives, ce sont des évaluations qui permettent de cibler les failles et ce qu'il reste à améliorer, pour pouvoir aider l'élève grâce à des remédiations. Cette remédiation doit permettre à l'élève d'être diplômé ou de passer à l'année supérieure. Et les épreuves CESS et CE1D sont évidemment maintenues", précise Pascal Lafosse, député provincial en charge de l'enseignement.  

Nursing_2.jpg

Pour rappel, les épreuves du CESS et du CE1D ne porteront pas sur toutes les matières. Elles se limiteront aux cours essentiels selon les options des élèves.   

 

0 Commentaires
674 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 19 juin 2021
#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
#CLASSIQUE - du 17 avril 2021
Back to top