Aller au contenu principal

Direct X

Colfontaine - Un nouveau directeur au Lycée Provincial d'Hornu Colfontaine

Publié le 01 septembre 2021 à 15:31

C’est aussi le grand jour pour les élèves de première secondaire qui sont rentrés ce matin au Lycée Provincial d’Hornu Colfontaine. L’établissement scolaire change de direction cette année. C’est donc une nouvelle page qui s’écrit, tant pour les jeunes élèves qui découvrent leur école que pour le directeur qui apprend son nouveau rôle… 

Pour Etienne Luxcque, cette rentrée a aussi une saveur toute particulière. S’il a déjà pris ses marques, il est arrivé tôt ce matin pour être prêt à accueillir les élèves en tant que nouveau directeur. Il faut dire qu'il connaît bien la maison. Il a enseigné le français et l’histoire au lycée durant 18 ans avant de choisir de changer d'horizon et de se tourner vers la direction.

"Le lycée a connu, ces dernières années, différentes directions et je trouvais que l'école avait besoin d'avoir une certaine stabilité et de la continuité dans la direction", explique le nouveau directeur du LPHC

37113_1.jpg

8h20: Il est temps pour le directeur d’accueillir les élèves de première secondaire. Pour eux, c‘est une rentrée spéciale puisqu’ils découvrent leur nouvelle école. Certains ne cachent pas leur stress. Ils ont peur de ne connaître personne et de se sentir perdus dans ce grand établissement.

"J'ai peur du harcèlement, de me perdre dans les couloirs, je ne connais personne, c'est bizarre", nous confie une élève.

37113_Rentree_nouveau_directeur_GR.jpg

" Notre école est humaine, très conviviale. Les élèves vont retrouver ici le côté maternant qu'ils avaient à l'école primaire, tout en essayant biensûr de les orienter vers une certaine autonomie", rassure le directeur qui se montre à l’écoute des élèves et des parents, parfois inquiets eux aussi.

Une cinquantaine d’élèves sont inscrits en première cette année au lycée. Un chiffre en diminution qui s’explique surtout par la crise sanitaire. 

"Depuis deux ans, seules les épreuves certificatives sont maintenues. Dès lors, d'avantage de parents mettent leurs enfants dans l'enseignement général, sans tenir compte de l'orientation qu'on aurait du donner aux élèves", précise Pascal Lafosse, député provincial en charge de l'enseignement. 

37113_2.jpg

A côté du maintien du cadre et des règles, le nouveau directeur veut surtout insuffler un nouveau dynamisme au sein de l’établissement. 

"C'est ce qui manque un peu dans l'établissement. On a des professeurs qui ont envie de développer des projets mais ils ont un peu perdu cette flamme", indique encore le directeur. 

Développer les projets et aller de l’avant ensemble, voilà les objectifs inscrits sur cette nouvelle page qui s’écrit au Lycée Provincial d’Hornu Colfontaine...   

 

0 Commentaires
3549 vues

Sur le même sujet


Back to top