Aller au contenu principal

GP Cerami annulé - Quaregnon et Colfontaine s'expliquent

Publié le 03 juin 2022 à 16:08 - Mis à jour le 03 juin 2022 à 15:49

On vous l'annonçait ce mercredi, le Grand Prix Pino Cerami 2022 est annulé! En cause, un problème de parcours et notamment d'autorisations de passages sur le territoire de 2 communes boraines : Quaregnon et Colfontaine. Les deux bourgmestres concernés regrettent cette décision et souhaitent aussi rétablir la vérité.

Des délais trop courts et quelques lenteurs administratives auront été l'ennemi du Grand Prix Pino Cerami 2022. Au coeur du problème : des autorisations de passages sur le territoire des communes arrivées trop tard. A Quaregnon, le « NON » s'explique dans le choix du jour de la course. Le 18 juillet, date de grand départ du Cerami, est un lundi. Soit un jour de marché sur la Grand Place de Quaregnon.

"Nous avons reçu un avis de passage un lundi à 14h sur la Grand Place" explique Damien Jenart, bourgmestre de Quaregnon. "C'était impossible pour nous de donner un retour positif à cette demande. Pour nous, l'arrêté de circulation est levé à 15h lors du marché. On ne pouvait donc pas forcer les maraîchers de partir à 14h. Ce sont des délais trop courts pour accepter ce genre de demandes"

 

A Quaregnon, le refus s'explique par le choix du jour de la course

 

Du côté de Colfontaine, c'est plutôt le choix des rues de passage qui posent problème dans le premier tracé imaginé par les organisateurs du Cerami

"Le tracé de la course passait par la rue des Alliés qui est en plein travaux" souligne le bourgmestre de Colfontaine, Luciano D'Antonio. "La commune a logiquement dit non mais nous avons eu de nouvelles discussions avec les organisateurs. Ils sont revenus nous voir avec un nouveau tracé. Sur le principe nous étions d'accord mais nous étions déjà hors délais. Je pense que cette année il s'agit d'une concours de circonstances. Il ne faut lancer la pierre à personne et être de bons comptes. Tout le monde était un peu en retard"

 

L. D'Antonio : "Sur le principe nous étions d'accord, mais nous étions déjà hors délais"

 

Malgré le changement de tracé et l'autorisation donnée par les 2 communes, les délais étaient trop courts pour organiser la course sereinement. Les 2 bourgmestres concernés n'ont pas refusé que la course viennent sur leur territoire mais les rues traversées lors de la course ne convenaient pas. L'autorisation est également arrivée trop tard sur le bureau des organisateurs. Mais tant à Quaregnon qu'à Colfontaine, on soutient le cyclisme et rappelle la volonté d'accueillir le Pino Cerami dans les prochaines années

"Quaregnon est une commune qui aime le vélo" indique Damien Jenart. "Nous somme liés historiquement au GP Cerami où plusieurs départs et arrivées se sont effectuées à Wasmuel. Il n'est certainement pas question de remettre en question l'organisation du Cerami à Quaregnon"

 

Il faudra encore être patient avant de revoir le GP Pino Cerami dans notre région

 

"Nous sommes malheureusement passé à côté de l'organisation du GP Cerami en 2022" poursuit Luciano D'Antonio. "Mais nous espérons le retrouver dans les prochaines années. Il n'est absolument pas question de le remettre en cause. Nous voulons retrouver la Tienne du Dragon au Cerami. Ce serait une bonne chose pour les colfontainois mais aussi pour la région de Mons-Borinage"

Reste à voir désormais s'il y aura bien une édition 2023

0 Commentaires
455 vues

Sur le même sujet


Back to top