Aller au contenu principal

Direct X

Mons - "Des géants solitaires, mais solidaires"

Publié le 22 mars 2021 à 09:41

Le folklore est également touché par la crise sanitaire. Les sociétés de géants, notamment, sont à l’arrêt depuis un an et souffrent beaucoup. C’est pourquoi, un peu partout dans le Hainaut, des géants se sont réunis pour une action statique. Sur la Grand Place de Mons, 4 sociétés avaient sorti un géant: Messines, Nimy, Maisières et Jemappes. Ils s'étaient symboliquement réunis devant l’entrée de la Salle Saint-Georges, où se déroule actuellement l’exposition retraçant les 400 ans de la ducasse de Messines.

Ils étaient donc 4 géants à être exposés fièrement sur la Grand Place. Un pour chacune des sociétés montoises présentes. Pour Nimy, l'heureuse élue est Paulette. Et pour Julien son porteur, il y avait forcément un petit... voire un gros pincement au coeur ce dimanche.

"On ne comprend pas pourquoi on est à l'arrêt. On devrait avoir le droit de sortir ! Car, on peut le voir aujourd'hui, il y a beaucoup de gens dans les rues quand même. Et nous, nous n'avons pas le droit de déambuler avec les géants dans la rue..." Julien Dernoncourt - Porteur de Paulette (PAC Nimy)

36479_geants_solidaires_LGX2_0.jpg
Paulette - PAC Nimy

Tous solidaires !

Une tristesse qui se ressent et qui est évidement partagée par les autres sociétés. Et surtout pour Messines dont la ducasse aurait dû se tenir ce weekend. La société n’a d’ailleurs pas hésité à sortir un de ces géants, actuellement exposé dans la salle Saint-Georges, pour soutenir le mouvement.

"J'aurais dû être à cette heure-ci au chapiteau de la ducasse de Messines. C'est triste. C'est une manifestation folklorique que les gens attendent et ça fait quelque chose de ne pas pouvoir les satisfaire. Et puis pour nous, c'est évidemment difficile car ça fait partie de nos tripes, de notre vie" Michel Lepomme - Président d'honneur - ASBL Ducasse de Messines

36479_geants_solidaires_LGX3.jpg
Biloute - Les Géants de Messines

Un appel à l'aide, au même titre que la culture et l'horeca 

Ils sont donc là pour le rappeler: la culture est importante et le folklore en fait également partie. Aujourd’hui, les sociétés ont peur du lendemain car, on l’oublie souvent, elles ont également des frais fixes. Notamment pour entretenir et stocker leurs géants.

"Sans ducasse et sans cortège, il n'y a pas de rentrée d'argent. Il faut aider les sociétés, ça devient urgent" Dave Delbart - Les Géants de Maisières

"Des associations risquent de disparaître ! Parce qu'ils n'auront plus les moyens financiers de se remettre en route. Il faut donc que les autorités mettent en place un plan de relance. On est un peu comme l'horeca finalement même si on participe moins à la vie économique, forcément. Mais quand on fait des festivités, on y a participe quand même!" Xavier Dupont - Président du PAC Nimy

36479_geants_solidaires_LGX4.jpg

Les sociétés demandent donc de pouvoir sortir à nouveau mais aussi d’avoir une aide des autorités. Le Pac Nimy, notamment, souhaiterait un local pour stocker ses géants. Pour l'instant, vu la situation exceptionnelle, les géants sont stocker chez des bénévoles. Julien, notamment, héberge Paul et Paulette depuis de nombreux mois.

"Nous n'avons plus d'argent pour payer le loyer des locaux. J'ai donc Paul et Paulette chez moi, tandis que le P'tit Willy est chez un autre bénévole. C'est une situation exceptionnelle, nous n'avions pas d'autres choix" Julien Dernoncourt - Porteur de Paulette (Pac Nimy)

Pendant une heure, les 4 géants sont donc restés statique sur la Grand Place. Une action symbolique pour marquer leur inactivité. De nombreuses personnes se sont arrêtés pour marquer leur soutien aux sociétés. Un contact avec le public qui a quelque peu consolé l’ensemble de ces bénévoles.

0 Commentaires
155 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 18 septembre 2021
#CLASSIQUE - du 19 juin 2021
#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
Back to top