Aller au contenu principal

Direct X

Mons - Les archives insortables du Mundaneum

Publié le 16 juin 2021 à 15:11

Insortables!, la nouvelle expo du Mundaneum vous montre la face cachée des archives, celles qui sont drôles, insolites et surréalistes. Une façon de dépoussiérer et surtout de démystifier ce monde de documents, parfois si surprenants...

Cet été, le Mundaneum  mise sur l’humour et la légèreté en présentant des archives qui n’ont rien de sérieux. Homme lion, femme à barbe ou sportif équilibriste: les images exposées ici ont été choisies pour leur côté décalé et insolite. 

Munda.jpg

 

Objets rares, affiches, cartes postales, articles de presse: les 500 archives sont variées et classées selon des thèmes tout aussi insolites. Elles proviennent du Mundaneum et des 13 centres d'archives de la Fédération Wallonie-Bruxelles. La recherche des documents a duré des mois, notamment ici à Mons, au sous-sols du Mundaneum, où 6 kilomètres d’archives sont classées dans des conditions de conservation bien spécifiques. Trois archivistes travaillent au Mundaneum sur la recherche, la numérisation et le tri des documents.

36863_Expo_Insortables_Munda_GR_2.jpg

"On a ici énormément de documents sur beaucoup de thématiques qui sont classées, selon un système inventé par le fondateur du Mundaneum, Paul Otlet, et on retrouve trois fonds particuliers sur le féminisme, l'anarchie et le pacifisme", explique Gaétan Santarelli, chargé de communication au Mundaneum

Pour l’instant, ce sont les archives les plus insolites qui sont sorties de leur boîte pour être montrées au public. Une manière de les dépoussiérer…

36863_Expo_Insortables_Munda_GR.jpg

"On voulait casser l'image d'Epinal du dossier d'archive un peu poussiéreux. On voulait montrer qu'il y avait aussi des choses drôles et décalées dans un centre d'archives. Comme il y a un décret qui est en cours de rédaction en ce moment à la Fédération Wallonie-Bruxelles pour les centres d'archives privés, on voulait aussi montrer la richesse de ces collections, l'importance de les préserver et de donner les moyens aux centres d'archives de les conserver dans de bonnes conditions", précise Jacques Gillen, Archiviste au Mundaneum

Insortables! Les archives qui déboîtent, c’est donc à découvrir au Mundaneum jusqu’au 2 janvier 2022.  

 

0 Commentaires
272 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 19 juin 2021
#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
#CLASSIQUE - du 17 avril 2021
Back to top