Aller au contenu principal

Les refuges pour animaux sont déjà à saturation

Publié le 02 juin 2022 à 16:42

Les refuges pour animaux enregistrent une hausse inquiétante du nombre d'abandons depuis quelques mois. Un constat qui concerne aussi bien les chats que le chiens. Un situation inquiétante liée à l'actualité et qui pourrait encore empirer avec l'arrivée de l'été. Exemple chez nous à l'Etoile de Bonté de Quaregnon

Bonne nouvelle pour Ziko ! Ce petit chien de 12 ans arrivé en début de semaine a déjà retrouvé une famille avec Paul et Corine.

"C'était normal pour nous de venir à l'Etoile de Bonté pour adopter un chien" explique Paul. "Pour moi, en venant ici, on sauve un chien et on lui offre une meilleure vie".

"L'établissement a aussi une bonne réputation" poursuit son épouse Corine. "Les animaux sont bien traités ici et il y a un suivi. On peut venir voir le chien et connaître beaucoup de choses sur lui. Et ensuite, ils suivent encore l'animal pour voir comme l'adoption s'est déroulée"

 

Le petit Ziko a vite trouvé une nouvelle maison

 

Un beau moment mais qui malheureusement n'est que trop rare dans les refuges pour animaux. En moyenne, sur un mois à Quaregnon, 20% des mouvements d'animaux sont pour des adoptions et 80% pour les abandons. Des abandons encore trop nombreux et qui se sont succédés avec la crise économique actuelle.

"Le niveau de vie des gens a drastiquement baissé" indique Philippe Lengelle, responsable de l'asbl Etoile de Bonté de Quaregnon. "Résultat, les animaux ne sont plus une priorité et deviennent secondaires. Certaines personnes font des concessions et continuent d'assumer leur chien ou chat. D'autres, malheureusement, les abandonnent et ils atterrissent chez nous"

 

P. Lengelle : "Le niveau de vie des gens a drastiquement baissé et les gens ne peuvent plus assumer leurs animaux

 

Beaucoup d'abandons sont également liés à la crise sanitaire. Certaines personnes avaient adopté un animal durant le confinement pour contrer la solitude et s'en sont ensuite séparés. Des chiens et des chats qui parfois subissent encore de nombreuses maltraitances.

"Il y a encore énormément de cas de maltraitances animales" s'offusque le responsable du refuge quaregnonnais. "Nous les prennons en charge mais je vous assure que parfois ces animaux ne sont pas en bon état. Nous les soignons mais je trouve que ne nous sommes pas assez sévères avec les gens qui maltraitent les animaux"

20% d'adoptions pour 80% d'abandons

Des maltraitances qui ont également un coût supplémentaire pour ces refuges. Actuellement, les 60 places de l'Etoile de Bonté sont déjà occupées par des chiens et des chats. Une situation critique mais qui n'est pas surprenante à l'aube de la saison estivale.

"Juin, juillet et août sont des mois critiques" précise Philippe Lengelle. "Les gens veulent aller en vacances et ne savent pas quoi faire de leur chien. Certains vont simplement ouvrir leur porte et laisser partir leur chien. Un animal qui n'est pas pucé et dont on ne saura pas retracer la provenance. Ces chiens vont donc arriver dans les refuges et prennent de la place. Cette période est vraiment catastrophique et nous redoutons le mois de juillet"

 

L'Etoile de Bonté accepte encore les bénévoles et les dons de nourriture pour les animaux

 

Si besoin, des pensions sont notamment disponibles à l'Etoile de Bonté pour y déposer votre animal durant vos vacances.

0 Commentaires
83 vues

Sur le même sujet


Back to top