Aller au contenu principal

Direct X

Qui est Louis Bara?

Publié le 25 février 2021 à 15:46

Connaissez-vous Louis Bara? Ce nom ne vous dit sans doute pas grand chose. Cet avocat montois aux idées avant-gardistes a vécu au 19ès siècle. Récemment, il a été sorti de l'ombre par un doctorant en droit de la Vrije Universiteit Brussel, Wouter De Rycke. Pour ses recherches, il s'est notamment rendu à la bibliothèque de l'UMons où sont gardés une partie des manuscrits de Bara...

Le chemin de la bibliothèque de l'université de Mons, Wouter De Rycke le connaît. C'est ici en 2018 qu'il a demandé à sortir l'abondante littértaure de l'avocat montois Louis Bara. Un homme dont personne n'a trace du visage mais que le chercheur a appris à connaître pour son travail.

« Bara était un avocat ordinaire, mais ses rêves étaient tout sauf ordinaires ! Il est né au début du 19ès, en 1821, en France. Sa famille a déménagé à Mons dans les années 1830 et il a étudié à Mons », décrit Wouter De Rycke.

36325_louis_bara_SDT_0.jpg

Etudiant brillant, Bara sera avocat mais le métier ne l'intéresse pas vraiment. Il est plutôt porté sur la philosophie et les sciences. Il a d'ailleurs recherché et écrit une théorie de la méthode pure... en 10 volumes de 1000 pages ! Une somme qui marque...

«  J'avais eu l'occasion de voir les manuscrits dans la réserve parce que c'est 10 volumes comme ceci, cela prend de la place et ce n'est pas facile à manipuler », souligne Christine Gobeaux, gestionnaire de collections à la bibliothèque de l'UMons. « Ces livres ont un certain poids ! Je m'étais toujours demandé qui était ce mystérieux Louis Bara », poursuit-elle.

Le nom de l'homme est cité et explicité dans le dictionnaire des personnalités de Mons et sa région. Car Louis Bara est connu pour son ouvrage La science de la Paix, qui lui vaudra un prix...

« Il a reçu un prix de 1000 francs, une grosse somme à l'époque, des mains de Victor Hugo à un congrès des Amis de la paix en 1849, à Paris », explique Wouter De Rycke.

Ce sont ces recherches sur la paix qui ont intéressé le chercheur originaire de Gand. Il étudie l'histoire du droit et montre évolution des mouvements pour la paix en Europe. Bara et ses idées, peu comprises à son époque, ont pourtant laissé des traces...

« Le rêve de Bara est toujours vivant dans le coeur des juristes qui travaillent dans les institutions internationales modernes comme l'ONU ou la Cour internationale de Justice », souligne le chercheur.

Bara est mort de la tuberculose à 36 ans. Ses manuscrits n'ont jamais été publiés, hormis La science de la paix. Wouter De Rycke lui vient de publier un article dans une revue internationale de droit...De quoi braquer les projecteurs sur le travail d'un homme visionnaire.

0 Commentaires
221 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
#CLASSIQUE - du 17 avril 2021
#CLASSIQUE - du 20 mars 2021
Back to top