Aller au contenu principal

Le repair café en escale à Quaregnon

Publié le 09 mai 2022 à 16:03

Savez-vous ce qu'est un repair café? C'est un endroit destiné à faire réparer vos objets en panne. Plusieurs lieux fixes existent dans la région mais cette fois c'est une édition mobile qui circule ans toute la Wallonie, à l'initiative des intercommunales de gestion des déchets. Après Honnelles ce week-end, le repair café mobile faisait escale sur le marché de Quaregnon ce lundi.

Le voilà qui débarque sur le marché de Quaregnon. Dans ce repair café mobile, il y a tout ce que vous voulez pour pouvoir réparer des vélos, des électroménagers ou encore du matériel de bricolage. C'est le principe même de cette initiative.

« J'ai amené mon vélo car les vitesses ne passent plus, j'espère que ça ira ! »

« Moi, j'ai la centrale vapeur de madame. Un petit souci, une surchauffe et ça fait péter les plombs »

Les spécialistes, bénévoles ou pas se mettent alors au travail. C'est l'heure du diagnostic...

« Boîte de vitesse cassée ! C'est dramatique ! Non, c'est un petit réglage à faire au niveau du dérailleur », précise Jean-Christophe Witmeur, Repair Together

Pendant que le vélo passe à l'inspection, un autre réparateur s'attaque à la centrale vapeur de Raphaël, qui doit mettre la main à la pâte. C'est ça aussi le principe du repair café.

« Je donne l'outil à Monsieur pour lui apprendre comment ouvrir la machine, comme ça il peut le faire lui même. Le but c'est d'apprendre aux gens à le faire eux-mêmes et pour leurs amis ! » souligne Alessandro Cagnolati, chargé de mission pour repair together

Car le repair café c'est avant tout une affaire d'échanges de savoir, de convivialité et de partage. Tout le monde y gagne. La planète puisqu'il y a moins de déchets produits mais aussi le porte feuille.

« C'est la première fois que j'utilise ce service très utile pour la population. En plus actuellement, avec la crise, il faut aussi préserver son porte-feuille » insiste Raphaël Cagnolati.

Pour Maria, les nouvelles sont plutôt bonnes. Son vélo est sur le point d'être réparé. Elle attend la facture, mais facture qu'ici il n'y a pas...C'est le principe de la participation libre qui domine.

« Vous donnez un peu d'argent pour l'association, conformément à vos moyens et à ce que vous estimer que vaut la réparation », indique Jean-Christophe Witmeur.

60 à 65 % des objets amenés dans un repair café, mobile ou fixe, repartent réparés. Pour Jean-François les nouvelles sont moins bonnes mais là n'est pas l'essentiel.

« Ma ponceuse se porte mal.. Monsieur a fait son possible ... Au moins on aura essayé ! » constate Jean-François Stiévenart

Essayer pour préserver les ressources ou simplement parce l'on tient à ses objets, les motivations à utiliser ce service sont multiples. Et si vous vous sentez l'âme d'un bricoleur les repair cafés sont toujours à la recherche de bénévoles pour renforcer leurs équipes.

0 Commentaires
218 vues

Sur le même sujet


Les jobs

Back to top