Aller au contenu principal

La CSC lutte contre les écarts salariaux entre hommes et femmes

Publié le 04 mars 2022 à 16:10 - Mis à jour le 04 mars 2022 à 15:21

C’est dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes, prévue le 8 mars, que la CSC organise son action. Maria bosse.. pour quelle pension ? Aujourd’hui, plus de 30% des femmes touchent toujours une pension moins élevée qu’un homme. Une inégalité que le syndicat continue de dénoncer. Ce mercredi, des membres sensibilisaient les passants dans les Grands Près. 

C’est tout au long d’une carrière que les inégalités entre hommes et femmes se construisent. Les objectifs du syndicat sont divers mais ont tous un même but : lutter contre les écarts salariaux. 

En plus de sensibiliser à l’importance des différences de pension, les membres présents ont un autre objectif : promouvoir une enquête sur la violence faite aux femmes dans les entreprises. A l’aide d’un simple QR Code, un questionnaire anonyme permet de récolter des infos essentielles. 

Avec ces données récoltées, les syndicats et le CNE en particulier ne comptent pas rester les bras croisés. C’est sur le terrain que la suite des opérations prendra forme. 

Il est donc important de changer les mentalités. Faire prendre conscience de la situation à toutes les tranches d’âge, c’est un défi important à relever. Le nom « Maria bosse » reste dans cette optique, ciblant une population plus jeune. 

Continuer le combat et les actions, jusqu’à ce que les inégalités n’existent plus. Pour la CSC, cela démarrait donc ce mercredi et finira en apothéose ce 8 mars, avec des actions dans toute la Belgique. 

0 Commentaires
125 vues
Back to top