Aller au contenu principal

Direct X

Mons - Une startup montoise séduit la grande distribution

Publié le 14 juin 2021 à 17:12

C'est la success story d'Anthracit, une startup montoise spécialisée dans le système de vente de menuiseries extérieures. Lancée en 2017, l'entreprise vient juste de signer un contrat avec le groupe Maxeda, grand distributeur au Benelux qui détient notamment les magasins spécialisés dans les matériaux de construction.

L’histoire d’Anthracit débute en 2017 à Mons grâce au Startup Camp. L’événement de Digital Wallonia proposait alors aux entrepreneurs de développer un projet innovant dans le domaine digital. 

"J'ai été sélectionné et à la fin de l'événement, en présentant mon projet, un investisseur est venu me trouver pour me dire que mon projet l'intéressait", se souvient Chakib Zedazi, directeur d'Anthracit.

36850_Anthracit_GR_1_0.jpg

 

Ce projet, c’est une plateforme digitale qui dynamise le système de vente des menuiseries extérieures. Elle permet aux particuliers et aux professionnels d’obtenir ou de réaliser des devis en un rien de temps. Ce logiciel a fini par séduire la grande distribution! Le groupe Maxeda, qui détient les grands magasins spécialisés dans les matériaux de construction, vient de signer un contrat avec la startup montoise. 

"On cherchait depuis plusieurs années un fournisseur pour notre gamme de menuiseries extérieures (châssis, portes, baies vitrées,...), en plus ce fournisseur vient de la région, c'est donc encore plus facile! C'est aussi super pour le client qui peut se servir d'une borne électronique et obtenir son devis immédiatement pour du sur mesure", explique Christophe Cavagna, responsable du secteur menuiserie dans un magasin de bricolage. 

Anthracit.jpg

Grand distributeur dans le Benelux, le groupe Maxeda possède 380 magasins de matériaux de construction. Un contrat important donc pour la startup montoise qui a déjà installé ses showrooms dans 3 grands magasins (Bruges, Mons et Jambes). Mais à terme, le but est de dépasser les frontières et de viser le marché européen. En attendant, la société continue d’adapter sa plateforme digitale, elle proposera d’ici septembre ses produits en 3D.     

 

0 Commentaires
321 vues

Sur le même sujet


Back to top