Aller au contenu principal

Direct X

Mons - Retour sur les préparatifs du Festifood

Publié le 10 septembre 2021 à 16:10

Ce vendredi à 13 heures, le festival culinaire Festifood a débuté. Durant un week-end, 20 chefs référencés par le Guide Michelin cuisineront en plein air, épaulés par des élèves de l'Enseignement provincial du Hainaut. Retour sur les préparatifs.

Le déballage a commencé, les premières cuissons sont lancées... Le festival culinaire qui réunit une vingtaine de restaurants éphémères bat son plein. L'occasion de réunir, sur un même espace, des chefs reconnus par le Guide Michelin. Stéphane Grulois tient le Maxens depuis 10 ans et espère s'inspirer de ses collègues pour un jour atteindre l'étoile.

Le chef est aux préparatifs avec un élève de l'enseignement provincial
Préparatifs des ravioles pour le chef accompagné d'un élève de l'enseignement provincial

« C’est un rêve pour moi. Ça va me motiver et en même temps, je vais pouvoir observer le fonctionnement ds autres chefs pour ajuster le mien. C’est pour ça que je participe à ce genre d’évènement, ça me permet d’avancer » explique Stéphane Grulois.

Le chef a prévu 2.500 plats de ravioles à l’écrevisse pour le week-end. Reste à voir si cela suffit.

« Est-ce qu’on aura assez ou pas ? C’est toujours l’inquiétude quand c’est une première fois. Sinon, je suis serein car j’ai un peu d’expérience et je sais gérer mon stress. Je sais qu’on va passer un agréable moment festif. »

Le Festifood, ça n’est pas seulement des restaurateurs qui cuisinent en direct. C’est aussi un marché gourmand qui réunit pas moins de 150 artisans et producteurs de Wallonie. Parmi eux, trois copains qui ont créé « Gin d’Mons » en janvier dernier et qui participent pour la première fois à un festival culinaire.

AVC-TMB2-063872.jpg
"Gin d'Mons" participe pour la première fois à un festival culinaire

« On ne pensait pas avoir l’occasion de faire ça lors de notre première année, c’est vraiment chouette. On a commencé à se faire connaître et ça va nous aider à évoluer. L’événement permet aussi de rencontrer des personnes qui pourraient être intéressées par notre produit » se réjouit Flavio Licata Tiso, cofondateur des spiritueux.

Pour certains, c’est une belle vitrine. Pour d’autres, ça ressemblera plus à 3 jours d’apprentissage puisque les élèves de plusieurs écoles provinciales du Hainaut participeront à l’organisation du festival et bénéficieront alors d’une première prise de contact avec les chefs et avec le monde du travail.

0 Commentaires
595 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 18 septembre 2021
#CLASSIQUE - du 19 juin 2021
#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
Back to top