Aller au contenu principal

Bientôt de la mozzarella baudouroise!

Publié le 29 mars 2021 à 14:43

D'ici octobre, une usine de fabrication de mozzarella verra le jour dans le zoning de Ghlin-Baudour. C'est la société anonyme Solarec qui est à la manoeuvre. L'entreprise est déjà présente sur le site pour y concentrer du lait. Cette fois, pas moins de 14000 mètres carré seront consacré à la mozzarella. Un site unique en Wallonie qui permettra la création de 50 emplois.

Depuis 2016, Solarec, maison mère de La Laiterie des Ardennes s'est implantée dans le zoning de Ghlin Baudour. Actuellement, l'entreprise pré concentre le lait collecté par les camions dans les fermes affiliées. Cette fois, c'est un nouveau créneau qui va être développé sur ce site.

« Ici on est sur la partie fabrication mozzarella. Les travaux ont débuté en mai 2020 et qui devrait être mis en service dans le courant du mois d'octobre » souligne Cédric Dieudonné, Ingénieur de Solarec SA

C'est un chantier d'envergure et si Solarec a décidé de s'implanter au coeur du Hainaut ce n'est pas un hasard..

«  La première raison pour venir ici, c'est pour se rapprocher des zones de production. Notre premier site est à Libramont, un peu éloigné des zones de productions hennuyère et flandrienne. Venir Ici permet d'économiser 100 camions par semaine sur les routes », explique Louis Ska, Directeur général de la Solarec SA.

Et ce n'est pas rien quand on voit les volumes qui seront traités ici.

« Dans cette usine va passer pas mal de volume. L'usine va pouvoir traiter 300 millions de litres de lait et produire 32.000 tonnes de mozzarella par an » détaille le Directeur général.

De la mozzarella, pasta filata plus exactement, qui sera en bloc, destinée à être râpée et vendue uniquement à des professionnels. Il existe deux usines du genre en Flandre mais aucune encore en Wallonie ... Et c'est dans un vaste hall en cours d'aménagement que tout va se passer.

Avant d'en arriver là, il faut encore que le chantier avance. Même si le covid est venu jouer les trouble fête, les délais seront respectés. 150 Personnes travaillent actuellement sur place pour faire en sorte que l'usine tourne dès octobre.

« Il y a eu quelques petits retards , un mois, environ par rapport au planning initial. Actuellement, on termine le génie civil et les équipements sont en train d'arriver. Tout avance bien », se réjouit l'ingénieur.

36504_usine_mozzarella1_SDt.jpg

Parmi les investissements prévus, il y a tout une série d'aménagements destinés à économiser l'énergie : panneaux solaires ou co-génération... Une station d'épuration est également en cours d'aménagement.

«  La station d'épuration traitera l'ensemble des effluents qui seront produits par les deux activités qui seront à terme développées sur le site, l'activité fromagère et le traitement du lait. Tout sera traité ici dans une station très performante et on est même allée au-delà de ce que le cahier des charges nous imposait, notamment en matière de traitement des odeurs», insiste Louis Ska.

 

Pour faire tourner l'usine, il faudra engager 50 personnes supplémentaires. Le recrutement est en cours.

0 Commentaires
2928 vues

Sur le même sujet


Les jobs

Back to top