Aller au contenu principal

Direct X

Une minute de silence pour les victimes des intempéries

Publié le 20 juillet 2021 à 16:51

Ce 20 juillet a été décrété jour de deuil national, en mémoire des victimes des intempéries qui ont frappé la Belgique la semaine dernière. Les drapeaux des administrations, comme à Jurbise, sont en berne et devant les locaux de la police de Mons Quévy, le personnel se prépare.

A midi, les sirènes retentissent avant que le silence ne se fasse. Les policiers, au garde à vous, observent une minute de recueillement.

« Au delà d'un devoir, c'est aussi un symbole pour nous. Nous sommes au service de la population, donc quoi de plus normal de rendre hommage. Plus de 30 décès, près de 70 ou 80 disparus, donc c'est vraiment le minimum que nous puissions faire d'être très solidaire dans ces moments durs », explique le chef de corps de la zone de police Mons-Quévy, Jean-Hubert Nicolay.

Le chef de corps a également profité de ce moment pour remercier tous ceux et celles qui sont intervenus sur le terrain, lors des inondations survenues à Mons et Quévy.

« On a quand même engagés pas moins de 70 collaborateurs entre 7h le matin jusque 5h du matin le lendemain et tout le monde s'est montré extrêmement solidaire ; je suis très admiratif du travail de mes collègues », poursuit le chef du corps.

37002_deuil_national2_SDT.jpg

A Jurbise aussi, les drapeaux sont en berne et le personnel s'est rassemblé dans la salle des mariages pour observer là aussi une minute de silence.

«  C'est important qu'il y ait un rassemblement de tout le personnel présent sur le site, ouvriers, administratif et j'ai même vu des citoyens qui sont venus s'associer spontanément à cette minute de silence. C'est important que l'on puisse réfléchir ensemble à cette catastrophe », souligne Jacqueline Galant, Bourgmestre de la commune.

Une catastrophe envers laquelle les Jurbisiens, comme les citoyens d'autres communes, se montrent extrêmement solidaires. Un appel au don a été lancé et a très vite rencontré beaucoup de succès.

37002_deuil_national3_SDT.jpg

« On a acheminé déjà 4 véhicules complets vers les zones sinistrées. Demain, il ya de nouveau un bus complet qui part avec des bénévoles plus trois véhicules remplis de denrées , de produits d'entretien et d'eau, ce qui est vraiment important. C'est vraiment incroyable cette solidarité. Finalement, on en attrape des frissons. Hier , j'ai eu un sinistré au téléphone qui m'expliquait toute la reconnaissance qu'il avait pour tous ces gens qui venaient les aider», poursuit la bourgmestre.

Des élans de solidarité qui devront se poursuivre sur le long terme au vu des dégâts occasionnés par les intempéries.

 

 

0 Commentaires
356 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 19 juin 2021
#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
#CLASSIQUE - du 17 avril 2021
Back to top