Aller au contenu principal

Direct X

Mons-Quévy - 9 nouveaux véhicules pour la zone de police

Publié le 19 janvier 2021 à 12:56 - Mis à jour le 19 janvier 2021 à 13:07

La zone de police Mons-Quévy continue d’investir et vient de s’équiper de 9 nouveaux véhicules et d’un vélo électrique. L’objectif: permettre aux agents de mener leurs missions dans des conditions de travail optimales. Mais aussi de répondre au mieux aux besoins des citoyens. Parmi ces véhicules, il y a notamment un poste de commandement mobile qui a été pensé pour permettre une plus grande proximité avec la population.

Et ça, la zone de police en est très fière car ce nouveau véhicule est multi-fonctionnel. Il a demandé un investissement de 104 000 euros et il permettra d'aller directement à la rencontre des citoyens, sur des places, dans les villages et dans les quartiers par exemple.

"Nous sentions qu'il y a avait une certaine lacune de ce côté là, en tout cas dans le ressenti de la population. Ils ne se sentaient pas assez proche de la police. Ce commissariat mobile se déplacera donc à leur rencontre pour les écouter et répondre à leurs questions. - Jean-Hubert Nicolay, chef de corps de la zone de police Mons-Quévy.

Ce véhicule servira aussi pendant des événements majeurs et des situations de crise. Il est composé de 3 parties:

  1. La partie conducteur avec toute la connectite informatique et électrique.
  2. Au milieu, il y a une place pour un opérateur radio ou un opérateur caméra qui permet d'avoir une relation directe avec les banques de données policières.
  3. Il y a aussi un espace aménagé pour le briefing des équipes, qui permettra aussi de prendre les plaintes ou d'effectuer des auditions de témoins.

Directement mis en action

Tous les véhicules sont directement mis en action. Le commissariat mobile effectue sa première sortie ce mardi. Il sera sur l’entité de Quévy pour réaliser des contrôles transfrontaliers avec les douanes et la Région Wallonne. 

C'est également le cas pour les 8 autres véhicules. Ceux-ci ont d'ailleurs été également pensé pour correspondre au mieux aux besoins de chaque service et de chaque brigade.

"Pour la cellule incivilités, l'objectif est d'aller là où nous avons des points noirs.  Parfois ce sont des coins reculés, il nous fallait donc des véhicules à la fois carrossables, faciles et maniables. Nous avons donc opté pour un Caddy et un vélo électrique". Jean-Hubert Nicolay, chef de corps de la zone de police Mons-Quévy.

Après la mise en place de plusieurs brigades ces derniers mois (cycliste, canine, GASP etc.),  la zone de police de Mons-Quévy continue donc d’investir en rafraichissant son parc automobile qui compte désormais une petite centaine de véhicules.

0 Commentaires
102 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 20 février 2021
#CLASSIQUE - du 16 janvier 2021
#CLASSIQUE - du 19 décembre 2020
Back to top