Aller au contenu principal

Direct X

Obourg - Un combat dit Lumeçon à l'école Saint-Joseph !

Publié le 16 juin 2021 à 15:22

C'est une tradition qui a débuté il y a presque 30 ans et qui a repris réellement il y a une dizaine d'année: tous les ans, les élèves de l'école Saint-Joseph d'Obourg organisent une évocation du combat dit Lumeçon. Malgré l'annulation de la ducasse de Mons cette année, la direction a souhaité maintenir l'événement même si la date a été repoussée. Costumes, arène, dragon et musique, tout était réuni pour reproduire le combat le plus fidèlement possible. 

C'était l'effervescence à quelques minutes de ce petit combat. Il faut dire qu'il y avait pas moins de 50 enfants qui participaient, donc 50 costumes à enfiler! 

"Ce sont nos 3ème maternelle qui jouent les acteurs. Les filles sont d'office en chinchin. Les garçons ont le choix entre être un diable ou un homme de feuilles. Quant aux hommes blancs, d'habitude ce sont nos 6ème primaire. Mais pour ne pas mélanger les bulles, nous avons mis les 2ème primaire cette année" Laurence Thirion - Institutrice et porteuse du projet

36864_doudou_obourg_mons_LGX1.jpg

Un combat le plus réaliste possible

Les costumes et les accessoires sont particulièrement bien reproduits. Tout a été confectionné par l'institutrice porteuse du projet avec le petit coup de pouce de tous les enfants. Il faut dire que l'école tente toujours de reproduire le combat le plus fidèlement possible. Pommeau, renversement de chinchins ou encore remise de lance, les enfants enchaînent toutes les phases classiques du combat. Et derrière la corde, l'acteur principal du Lumeçon n'a pas non plus été oublié puisque d'autres enfants jouaient le rôle du public.

"En amont de cette évocation, nous leur apprenons en classe le rôle de chaque personnage. C'est important qu'ils soient au courant de tout, qu'ils connaissent les phases et donc qu'ils s'imprègnent de ce folklore" Stéphanie Roland - Directrice

36864_doudou_obourg_mons_LGX2.jpg

Des enfants heureux !

Le combat dure tout de même un peu plus d'une demi-heure et tous les enfants se sont montrés très impliqués du début et jusqu'à la fin.

"Oui c'était très chouette mais c'est fatiguant !" nous explique Lou, le petit chinchin protecteur (6 ans)

Il est vrai que ce n'est pas de tout repos mais chacun a pris son rôle très à coeur.

"Moi je suis homme de feuilles et je devais reprendre la queue dans le public" Lenny - 5 ans

"C'est chouette d'être diable car on peut sauter et courir!" Ulysse - 6 ans

D'habitude, l'événement a lieu une semaine avant le vrai combat. Il intègre également une procession et implique donc davantage de monde. Mais cette version allégée à tout de même fait le plus grand bien à toute l'école. Elèves et professeurs attendent désormais l'année prochaine avec grande impatience.

0 Commentaires
531 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 19 juin 2021
#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
#CLASSIQUE - du 17 avril 2021
Back to top