Aller au contenu principal

Mons - "L'argent aurait pu être mieux investi " selon l'opposition !

Publié le 30 septembre 2021 à 16:10

La semaine dernière, on vous a présenté les différents projets de la Ville de Mons dans le cadre de la Politique Intégrée pour les Villes en Wallonie. Pour rappel, 42 millions vont être investis, financés en grande partie par la Région Wallonne. Et après avoir entendu le Bourgmestre et les différents échevins présenter leurs projets, aujourd'hui la parole est à l'opposition. Alors que pensent les autres partis de ces 20 projets d'action ? Réponse ici. 

1er grief de l'opposition face à ces projets : ne pas avoir été consultés ! Selon eux, les projets ont été présentés au Conseil Communal la veille de leur dépôt auprès de la Région Wallonne, laissant du coup peu de place à la discussion et au débat.

" On a constaté une faiblesse démocratique" explique John Beugnies, chef de file du PTB à Mons. "On se retrouve devant le fait accompli car le collège a décidé des investissements sans consulter le conseil communal ! "  

" Dans le Mons Mag, publié 2 semaines plus tôt, le Bourgmestre annonçait déjà les différents projets ! " poursuit Georges-Louis Bouchez, chef de groupe pour Mons en Mieux, par ailleurs président du MR. "Bref, il n'en a rien à faire des débats au Conseil Communal. Cela montre en tout cas son respect pour la démocratie !" 

"L'argent aurait pu être mieux investi ! "

Sur le fond, Mons en Mieux et le PTB partagent le même avis. Pour eux, les subsides wallons auraient pu être mieux investis, même si chacun possède évidemment son idée sur la meilleure manière de faire.

" On sent bien que le PS est très embêté par le PTB à Cuesmes et à Jemappes et on essaie d'y mettre beaucoup d'argent mais aujourd'hui, notre ville, ce dont elle a besoin, ce n'est pas de nouveaux aménagements ! Elle a surtout besoin d'emplois et de redéploiement économique " enchaîne GLB. Du côté du PTB, John Beugnies pense que les besoins des gens auraient pu être plus rencontrés:

"Il y'a surtout des embellissements de quartiers, mais les besoins des gens ici à Mons et dans Borinage, c'est surtout de pouvoir se loger avec des loyers pas trop élevés, or on a un déficit de logements publics et de logements sociaux. 

Plus de logements sociaux, c'est ce qu'aurait souhaité le chef de file du PTB. John Beugnies qui salue malgré tout les mises aux normes énergétiques dans de certains logements du CPAS. Le PTB qui déplore encore le manque de piscines dans la région. Un manque qui empêche selon lui les élèves de primaire d'apprendre à nager comme l'impose normalement le programme scolaire.Trop d'argent investi dans le cadre de vie et pas assez dans les besoins de la population, un avis partagé par le groupe Mons en Mieux pour qui il aurait fallu investir dans la création d'emploi et l'attractivité des entreprises.

Au total, la Région Wallonne a prévu d'investir 240 millions dans les 9 grandes villes wallonnes. Des projets qui devront être bouclés pour 2024, la date justement des prochaines élections communales qui apporteront encore d'ici là leur lot de débat.


Quelques projets présentés ici :

Rénovation de la Digue de Cuesmes et de la Digue des Peupliers 

Un Parc secret bientôt accessible près de la Place Nervienne 

"Le Plein Air agrandit sa recyclerie" 

Des économies d'énergie dans les bâtiments communaux et au CPAS 

 

 

0 Commentaires
160 vues
Back to top