Aller au contenu principal

Direct X

Mons-Hainaut se qualifie pour la finale des playoffs

Publié le 01 juin 2021 à 11:47

En basket, Belfius Mons-Hainaut s'est qualifié pour la 5e finale des playoffs de son histoire. Une qualification méritée après une très belle victoire ce lundi soir face à Anvers 86-76. Dans une match décisif, à 1-1 au meilleur des trois matchs, Mons n'a pas tremblé et a montré beaucoup de sérieux

Les Renards n'ont pas manqué leur rendez-vous et ont terrassé la bête anversoise. Les sourires et la joie sont visibles sur le visage des montois qui auront été sérieux, engagés et conquérants ce lundi soir.

"Nous avons réalisé un super match" confie le meneur montois, Jabril Durham. "Nous avons mis plus d'énergie, d'émotion et d'agressivité dans ce match. Anvers nous avait manqué de respect à la fin du deuxième match. On voulait donc terminer le travail ce soir!"

 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-06-01%20a%CC%80%2012.12.29.png
A. Smith, homme du match avec 22 points : "C'est une véritable victoire d'équipe aujourd'hui"

 

"Nous n'avions pas bien suivi le plan de jeu lors du dernier match" précise l'arrière des Renards, Arik Smith. "Ce soir, nous étions beaucoup plus concentré et nous sommes revenus avec une meilleure énergie. Tout le monde a également élevé son niveau de jeu. On peut dire que c'est une véritable victoire d'équipe aujourd'hui"

Une victoire d'équipe mais tout n'aura pas été simple. Le début de rencontre est serré et le premier quart se clôt sur un 18-15. Mais dès l'entame du deuxième quart-temps, Mons met les bouchées doubles et inflige un 11-1 aux visiteurs en 3 minutes. Le break est fait grâce à la paire Spencer-Durham mais de l'autre côté, Kesteloot et Dudzinski ramènent les anversois avec une bonne fin de quart-temps à 40-36 à la pause.

V. Bosnic : "On n'est pas arrivé jusqu'ici pour s'arrêter maintenant. On veut le titre!"

Une forme que vont garder les Giants dans le troisième quart. Mons-Hainaut perd son jeu et laisse les anversois revenir au contact à 56 partout.

"Nous avons très bien joué défensivement durant ce match" souligne le coach Vedran Bosnic. "Mais nous avons tout de même connu 5 minutes très compliquées dans le 3e quart-temps. On a laissé trop de paniers faciles aux anversois, ils ont pris la confiance et nous avons joué le jeu qu'ils voulaient que l'on joue. Nous avons une peu perdu nos repères mais heureusement cela n'a duré que 5 minutes. Les autres 35 minutes ont été très bonnes et c'est une superbe victoire face à une très bonne équipe d'Anvers"

 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-06-01%20a%CC%80%2012.12.43.png
Le banc montois aura également beaucoup apporté avec notamment 15 points et beaucoup d'énergie d'Anthony Lambot

 

Un succès conquis dans le dernier quart-temps grâce à un Arik Smith monstrueux et auteur de 22 points. Le banc montois aura aussi fait la différence avec d'excellentes prestations d'Anthony Lambot et Ajdin Penava, respectivement crédités de 15 et 10 unités. Mons-Hainaut retrouve donc les finales de playoffs. Une première depuis 2015. Mais en face, l'adversaire sera toujours le même avec Ostende et ses 9 titres de champion consécutifs.

"On n'est pas arrivé jusqu'ici pour s'arrêter maintenant" affirme l'entraineur montois. "C'est clair que désormais, on va tout faire pour essayer de gagner ce titre de champion. En plus, nous n'avons aucune pression sur nos épaules. Personne ne nous attendait à ce stade de la compétition. Alors que l'autre côté, tout le monde voit Ostende remporte le titre. On arrive en finale avec une bonne énergie, une bonne ambiance dans le groupe et on développe un beau jeu. Maintenant, on doit gagner 3 matchs pour être champion"

 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-06-01%20a%CC%80%2012.13.44.png
Mons croit à ses chances de titre et n'a pas peur de l'ogre ostendais

 

"Ostende est une bonne équipe mais tout est possible" confirme Arik Smith. "Je suis à Mons depuis 2 ans et sur ces deux années, nous avons rencontré Ostende 3 fois. Nous avons gagné 2 des 3 matchs. Donc personnellement, je ne vois pas Ostende comme un ogre imbattable. C'est une excellente équipe qui méritent tout notre respect pour ce qu'elle a fait ces 9 dernières années. Mais honnêtement, je pense que l'on peut les battre!"

Tout est possible et l'histoire est en marche. Première manche de ces finales en terres ostendaises ce jeudi 3 juin.

0 Commentaires
238 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 19 juin 2021
#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
#CLASSIQUE - du 17 avril 2021
Back to top