Aller au contenu principal

Direct X

BMH assuré du top 4 à quelques semaines des playoffs

Publié le 03 mai 2021 à 16:25

Belfius Mons-Hainaut a conquis sa 17e victoire de la saison en terres liégeoises ce dimanche. Une victoire qui assure le top 4 aux montois mais depuis quelques matchs, le niveau de jeu des Renards inquiètent certains observateurs. Comment l'expliquer à quelques semaines du début des playoffs? On tente de vous l'expliquer.

17 victoires et 5 défaites : c'est le bilan de Belfius Mons-Hainaut depuis le début de la saison. Mais sur les 4 derniers matchs, Mons affiche un bilan à l'équilibre de 2 victoires pour 2 défaites et les Renards peinent un peu à trouver leur second souffle. Depuis plusieurs semaines, Mons-Hainaut se complique la tâche notamment à cause d'entame de match très moyenne. L'équipe n'arrive pas à se mettre à l'abri et doit se battre jusqu'à la fin de la rencontre.

"Au delà de l'entame de match, on loupe souvent la première mi-temps" indique Igor Mintogo, ailier Belfius Mons-Hainaut. "Face à Liège, on fait une bonne entame de match mais derrière on se relâche un petit peu. A la mi-temps, on est donc à égalité et on doit s'arracher jusque la fin. On a toujours envie de jouer à fond et de gagner mais inconsciemment on se relâche. On se prépare mentalement pour les playoffs et nous sommes bien positionnés au classement. Tout le monde à les yeux tournés vers les playoffs"

 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-05-03%20a%CC%80%2016.34.58.png
Mons-Hainaut se met en difficulté à cause de ces entames de match 

 

Mons a les yeux rivés sur les playoffs mais avant cela, il reste 4 rencontres à jouer pour la bande à Bosnic. En comptant les matchs de Coupe d'Europe et de Coupe de Belgique, les Renards auront joué 35 rencontres sur cette saison mais surtout 20 rencontres depuis le mois de mars. Un rythme effréné qui explique aussi un manque de fraîcheur et de lucidité à certains moments.

"On arrive à une période où chacun se retrouve à bout de souffle" souligne Thierry Wilquin, le manager de l'équipe. "Il faut être compréhensif par rapport à cette situation. Mais c'est du devoir du coach de les pousser pour aller encore plus loin et retrouver le rythme. Ce qui est important c'est que durant cette période, on limite la casse comme nous l'avons fait ce dimanche face à Liège"

 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-05-03%20a%CC%80%2016.35.13_0.png
T. Wilquin : "On se retrouve dans une période où les joueurs sont à bout de souffle"

 

"Nous nous sommes qualifiés pour le top 8 de la Coupe d'Europe" précise le coach montois Vedran Bosnic. "Et pour les organismes, ce sont des matchs supplémentaires avec une préparation en plus et de l'énergie dépensée. Et cette énergie nous manque parfois dans des moments importants. Si on analyse également depuis le début de la saison, nous avons perdu Lorenzo Giancaterino.  Nous avions construit notre effectif avec lui et c'est une rotation qui nous manque. Mais malgré cela, mon équipe se bat à chaque match pour essayer de l'emporter. Je respecte le boulot de mes joueurs car nous sommes en position. Si en début de saison, on nous avait dit que nous afficherions un bilan de 17-5 à 4 matchs de la fin, nous aurions signé directement!"

Car oui, Mons ne joue pas à son niveau depuis quelques semaines, mais Mons reste sur une superbe saison. L'objectif d'atteindre le top 4 est d'ores et déjà rempli. Les Renards doivent désormais se reconcentrer pour ne pas que le travail effectué en début de saison ne s'écroule dans la course à la seconde place. Une 2e place qu'ils pourraient valider en cas de succès face à Anvers, 3e, ce vendredi à la Mons Arena.

0 Commentaires
35 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
#CLASSIQUE - du 17 avril 2021
#CLASSIQUE - du 20 mars 2021
Back to top