Aller au contenu principal

Direct X

80 % d'examens à distance pour l'UMons !

Publié le 05 janvier 2021 à 14:50 - Mis à jour le 05 janvier 2021 à 15:06

Dans l'enseignement supérieur, 2021 a commencé comme 2020 s'est terminé : en code rouge ! Et en janvier dans les universités, ce sont les examens. Exemple ce mardi matin (5/1) à L'UMons, où nous avons rencontré des étudiants qui présentent leurs examens... en présentiel ! 

Lorraine Domgue est étudiante en master 2 à l'Umons. Et ce matin, elle était plutôt contente de pouvoir passer son examen dans un local du site de la rue de l'Epargne de l'UMons. Une partie oralement, une partie par écrit. Le tout dans le respect le plus strict des mesures sanitaires actuelles. 

"Moi, j'aurais préféré passer tous mes examens en présentiel. Au moins, on voit le prof et on peut discuter. Il peut aussi comprendre et ressentir comment on se comporte face à lui", explique Lorraine Domgue

Les étudiants votent donc pour le présentiel. Et ce n'est pas très étonnant. Pourtant, vue le contexte, l'UMons a opté en toute logique pour une majorité d'examens en distanciel : 80%. Un chiffre qui baisse à 70% pour les étudiants en BAC 1. Si on regarde plus attentivement les chiffres des examens en présentiel cette fois, on constate que 75% d'entre eux ont lieu oralement, et donc individuellement ! Un chiffre qui s'inverse pour les étudiants en BAC 1? qui passent beaucoup plus d'examens par écrit...

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-01-05%20a%CC%80%2014.54.56.png
L'UMons a clairement privilégié le distanciel pour cette session de janvier !

Véronique Feldheim est professeur à l'UMons. Elle est aussi vice-doyenne de la faculté polytechnique. Et ce mardi matin, elle avait opté pour un examen oral. Son ressenti sur ses étudiants est assez clair. 

"Je trouve que les étudiants sont dans le même état que les années précédentes, bizarrement", explique Véronique Feldheim. "Bien sûr, ils arrivent avec une certaine dose de stress, c'est inhérent à la présentation d'un examen, quel que soit le contexte. Mais je les sens aussi satisfaits de passer leurs examens en présentiel. Et personnellement, je préfère aussi rencontrer un étudiant en vrai, même au travers d'un plexiglas, que via écran interposé !"

Les professeurs votent donc aussi pour le présentiel... Mais l'UMons a du s'adapter à la crise sanitaire et au code rouge toujours en vigueur pour l'enseignement supérieur. Le distanciel est largement répandu sur le campus montois. Les examens en présentiel ont été pensés pour éviter au maximum les rassemblements d'étudiants. La préparation de cette session particulière de janvier 2021 a été mise en place dès octobre dernier. 

"Mais à mon sens, rien ne peut remplacer le présentiel", souligne Philippe Dubois, le recteur de l'UMons. "Tant pour les étudiants que pour les professeurs. Et c'est aussi vrai pour les évaluations. J'espère d'ailleurs de tout coeur que nous pourrons rapidement rebasculer rapidement vers un présentiel en code orange, puis jaune. En espérant au final pouvoir organiser la session de juin dans des conditions plus habituelles, si, et seulement si la situation sanitaire nous le permet...

Et de trois pour le vote au présentiel ! En attendant un retour à l'orange dans l'enseignement supérieur, les sessions continuent. Et ce matin à la rue de l'Epargne, sur le site de l'UMons, les étudiants semblaient plutôt bien se débrouiller. C'est de bon augure pour la suite...

0 Commentaires
786 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 16 janvier 2021
#CLASSIQUE - du 19 décembre 2020
#CLASSIQUE - du 21 novembre 2020
Back to top