Aller au contenu principal

Beau succès pour la deuxième manche du handifoot au RFB

Publié le 31 mai 2022 à 14:32

La deuxième manche du tournoi Handifoot se déroulait ce mardi à Boussu. Une compétition de football destinée aux personnes porteuses de handicap. Au total, 10 équipes se sont affrontées dans les installations du Royal Francs Borains pour cette première édition

Du soleil, un ballon de foot et surtout de la joie sur le visage des acteurs du jour. Après une première manche du côté de Tournai, le tournoi handifoot a rencontré un beau succès aux Francs Borains. Un moment de partage pour ces footballeurs du jour.

"C'est agréable de jouer au football!" nous dit Dylan, pensionnaire de l'institution de la Garenne à Wiers. "Il y a du soleil et cela fait du bien de sortir. Cela permet de passer le temps et de rencontrer d'autres personnes". "Ce genre de tournoi, c'est très bien!" explique le jeune Ryan du Roseau Vert de Marchipont. "Tout le monde peut jouer ensemble que ce soient les personnes handicapées ou non. Du coup, c'est très bien". Sur le terrain d'à côté, Bruno, un pensionnaire du jardin des fées à Mons, explique que : "c'est cool de jouer tous ensemble. Cela nous met du baume au coeur et c'et très bien"

 

Les installations du Royal Francs Borains accueillaient la deuxième manche du tournoi handifoot

 

Un moment de partage entre les 10 institutions réunies au Stade Vedette. Derrière ce projet pilote en Hainaut se cachent 3 associations : la Ligue Handisport, la FOA et l'ACFF. Une collaboration qui vise avant tout le fair-play sur le terrain et l'inclusion à travers le sport.

"Chaque personne à besoin d'une activité sociale extérieure pour prendre du plaisir" souligne Robin Scoupe, coordinateur sportif à la Ligue Handisport. "Et c'est vraiment le but recherché avec ces activités. On veut permettre à ces joueurs de rencontrer d'autres personnes. Mais aussi de jouer au football et de se faire plaisir sur le terrain"

 

R. Scoupe : "Le but est de permettre aux personnes handicapées de se rencontrer à travers le foot et de se faire plaisir"

 

"Le football n'est pas un sport assez ouvert pour l'instant" précise le responsable social de l'ACFF, Nicolas Hemelhof. "Notre objectif est donc d'ouvrir ce sport à un public différent. Que ce soit avec un handicap mental comme aujourd'hui où physique avec les activités liées au cécifoot que nous organisons également. Aujourd'hui, l'idée est aussi d'être en collaboration avec des clubs. Nous ne voulions pas organiser les 3 journées au centre national de Tubize. L'idée était aussi d'avoir des clubs qui apportaient leur pierre à l'édifice"

Des clubs partenaires tels que les Francs Borains, Tournai et le Sporting de Charleroi qui accueillent dans leurs installations les 3 manches du tournoi handifoot. Mais d'autres clubs de la région ont également participé à l'événement en parrainant des équipes. Le RLC Hornu et le RAEC Mons ont notamment offert un jeu de maillot aux différentes institutions. Pour le plus grand plaisir des bénéficiaires.

"Nous portons le maillot du RAEC Mons aujourd'hui" indique fièrement Rémy de l'institution du jardin des fées de Mons. "C'est un honneur de jouer pour eux et de les représenter. Je les remercie de ce geste et cela montre que les gens s'intéressent au handisport".

Ouvrir le football à tout le monde

"Ils sont très heureux d'être là aujourd'hui" surenchérit son éducateur Martin Renaut. "Ils ont quand même un peu de stress car ils représentent Mons et ils veulent gagner. Il faut essayer de leur enlever ce stress avant les matchs. C'est un beau challenge pour nous et au final, pour eux, le résultat n'a que peu d'importance à la fin de la journée"

 

Un moment de partage important pour les pensionnaires des différentes institutions

 

"Le plus important est de sortir de l'institution et de rencontrer du monde" souligne Yannic Vilain, éducateur du Roseau Vert à Marchipont. "C'est bien car il y a beaucoup de monde aujourd'hui. Nous ne sommes pas loin de notre établissement et des parents sont venus encourager leurs enfants. C'est chouette d'avoir des supporters sous ce beau soleil"

L'objectif est évidemment de pérenisser ce tournoi handifoot dans les prochaines années et de l'ouvrir à d'autres provinces. Une première édition en Hainaut qui se terminera le 28 juin à Charleroi.

0 Commentaires
248 vues

Sur le même sujet


Les jobs

Back to top