Aller au contenu principal

Direct X

Vivre Ici

Gaming - Mis à l'honneur pendant une semaine à Mons

Publié le 26 février 2021 à 15:50

GameMax, c'est un label dédicacé au jeu vidéo, qui a consacré une semaine complète à ce secteur économique en plein développement. Faire se rencontrer les principaux acteurs du secteur et permettre à des studios de se développer en Wallonie, cette semaine a suscité beaucoup d'enthousiasme. Et les défis sont nombreux.

Le premier était de réunir, pendant une semaine complète, 5 acteurs du monde du gaming, chacun spécialiste dans son propre domaine, Technocité, Fishing cactus, Walga, click, et le museum lab de la Ville de Mons. Et de favoriser les échanges, les synergies, dans un but commun, faire de la Wallonie une terre d'accueil pour le secteur du Gaming, une industrie qu'on résume, toujours à tort aux seuls utilisateurs de jeux, alors qu'elle pèse 159 milliards de dollar à l'échelle mondiale.

Savine Moucheron, Business Developer Technocité : "C'est un secteur qui a un potentiel énorme, identifié dans le secteur culturel, c'est un nouveau secteur de développement, avec d'importantes retombées économiques qu'on réduit à tort à un gamer qui passe la nuit devant son écran"

Une semaine totalement dédicacée aux spécificités du secteur du gaming, expliquées par ceux qui les vivent au quotidien. Des échanges de bons procédés et une volonté affichée de développer ici une terre d'accueil pour les studios internationaux tout en donnant aux cerveaux locaux l'envie de rester.

Jean Gréban, Coordinateur Walga, Wallonia Games Association : "Je pense qu'il faut se rendre compte du potentiel. Le secteur souffre d'un important déficit, on doit pouvoir lutter contre la fuite des cerveaux, des cerveaux qui quittent faute de débouchés ici."

Pour arriver à fédérer autour du développement du secteur, il s'agit de trouver des moyens. Financiers, et d'activer pour le gaming, le même dispositif de financement qui a été activé avec succès pour l'industrie du cinéma. Une embellie favorable à l'augmentation de studios locaux qui donnerait des idées à d'autres plus prestigieux à l'international.

Savine Moucheron, Business Developer Technocité : "Un de nos défis les plus proches, c'est de sensibiliser les politiques et de les inciter à mettre en place un dispositif attractif financièrement. Un Tax shelter, pas de subsides mais un incitant qui permettrait de lever des fonds pour développer l'industrie."

Jean Gréban, Coordinateur Walga, Wallonia Games Association : "L'idée c'est de capter les jeunes diplômés pour qu'ils restent chez nous. On ne va pas dire qu'ils vont tous se lancer comme indépendants dans leur propre studio mais que les les studios puissent grandir se développer et d'autres arriver ici."

Première édition, hybride pour cause de covid, la game week devrait connaître une édition 2. Et en attendant l'an prochain, le label GameMax va multiplier les occasion de jouer et de découvrir le monde du gaming. Toutes les infos sont à trouver sur le site www.gamemax.be

Et ce vendredi soir, dès 19 heures, la game week s'achèvera avec un grand quizz, des questions sur le monde des jeux. 

 

0 Commentaires
60 vues

#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 20 mars 2021
#CLASSIQUE - du 20 février 2021
#CLASSIQUE - du 16 janvier 2021
Back to top