Aller au contenu principal

Direct X

Dante Brogno : "L'absence de foot, c'est comme une punition"

Publié le 19 avril 2021 à 18:25 - Mis à jour le 19 avril 2021 à 15:47

La reprise d'Atout Sports après la pause de Pâques, c'est une belle occasion pour la rédaction des sports de déjà parler de l'avenir et de préparer la saison 2021-2022. La rédac ATS a donc décidé de vous proposer chaque lundi, dès ce 19 avril, un focus sur une thématique, un club, une série ou une discipline. Et ce lundi, cap sur Boussu avec le Royal Francs Borains. Dante Brogno était notre invité. Et avec nous, il a passé en revue l'actualité d'un club de foot, sans football depuis le mois d'octobre. Et ça, ça faisait vraiment longtemps...

"Oui, ça fait très longtemps", confirme Dante Brogno. "J'ai d'ailleurs eu une réunion la semaine passée, et on était heureux de se retrouver avec tout le staff ! On était heureux comme des gamins car pour le moment, on est punis ! Du coup, quand on peut se voir, on est un peu excités..."

Vivement la reprise ! C'est la phrase que va nous répéter Dante Brogno avant, et pendant l'interview de ce lundi. Le coach borain est en manque de terrain. Et l'excitation est double car le 2 avril dernier, Dante Brogno était prolongé par la direction du RFB. Une prolongation de contrat qui ravit toutes les parties concernées. 

"Je suis reparti, mais cette fois pour une durée indéterminée. C'est nouveau pour moi, mais ça veut dire que cela peut durer quelques saisons. D'ailleurs, l'objectif du club est de se retrouver au niveau professionnel d'ici 2025. Je suis ravi de continuer aux Francs Borains car c'est un club familial et cela me correspond parfaitement !"

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-04-19%20a%CC%80%2015.47.09.png
Dante Brogno sur le plateau d'Atout Sports, enthousiaste à l'idée de reparler foot !

 

Dante Brogno, "fils d'ouvrier et petit-fils de mineur", se sent chez lui dans le Borinage. Le coach a ses valeurs et veut les transmettre à ses joueurs. Pour Brogno, il faut mouiller le maillot pour répondre à l'attente des dirigeants et des supporters borains. Et pour y parvenir, Brogno va continuer à faire évoluer son équipe avec sa griffe : offensive et spectaculaire ! Et pour y parvenir, certains joueurs ont déjà paraphé leur contrat pour 2021-2022 : Nathan Durieux, Lorenzo Laï, Clément Deschryver, Lorenzo Stevens, Maxime Vandermeulen, Drice Chaabi, et quelques autres...

"Recruter ne sera pas facile après une saison blanche. Mais on ne veut pas se précipiter. Nous étions juste pressés de conserver certains cadres et nous l'avons fait ces derniers jours. A côté de ça, à cause de la crise sanitaire, pas mal de joueurs risquent de se retrouver sur le marché, y compris des joueurs de D1A ou D1B. Et il faudra profiter de cette situation pour cibler de belles opportunités."

Retrouver les terrains, c'est maintenant la priorité, dès que ce sera possible. Retrouver les terrains pour préparer l'effectif à affronter une saison particulière. Après des mois sans activités collectives, les niveaux des uns et des autres risque d'être très différents. Le travail du staff sera donc encore plus important que les saisons précédentes. 

"L'arrivée de Bruno Leclercq est très importante dans ce contexte précis. Mi-janvier nous étions prêts à reprendre mais cela n'a finalement pas eu lieu. Du coup, le niveau physique des joueurs devra être minutieusement évalué par Bruno et le staff. Le but, ce sera d'amener tranquillement tout le monde à un bon niveau. Mais la mise en route sera graduelle, en souplesse. C'est comme si on allait récupérer tout un noyau blessé depuis 6 mois..."

En attendant tout cela, le mercato réserve donc encore quelques belles surprises du côté du stade Robert Urbain, mais tenez-vous le pour dit : Dante Brogno a faim de foot !

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-04-19%20a%CC%80%2015.43.48.png

0 Commentaires
187 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
#CLASSIQUE - du 17 avril 2021
#CLASSIQUE - du 20 mars 2021
Back to top