Aller au contenu principal

Direct X

Anthony Lambot (BMH) : "On n'a rien lâché !"

Publié le 26 janvier 2021 à 17:11

Belfius Mons Hainaut a donc entamé sa semaine européenne ce mardi midi avec une défaite sur le fil 69-70 face aux Italiens de Reggio Emilia. Pour rappel, les matchs de poule se déroulent à huis clos, en une lieu unique, aux Pays Bas, à Den Bosh. Il n'y aura donc pas d'aller-retour. Juste 3 matchs au menu, mais à jouer en 4 jours...

Et de cette défaite 69-70 de Belfius Mons Hainaut face à Reggio Emilia, on retiendra notamment ce panier stratosphérique de Djabril Durham à 6 secondes de la fin. C'était alors 66-70. Un panier qui ne rapporte donc pas la victoire, mais qui permet aux Renards de garder espoir. Car dans cette formule particulière de la FIBA Europe Cup cette saison, chaque point va compter vu qu'il n'y aura pas de matchs aller-retour. Ceci dit, la défaite laisse malgré tout un petit goût amer aux Montois. Nous avons contacté Anthony Lambot pour avoir son ressenti sur ce premier match européen de la saison. 

"On a clairement un goût de trop peu", concède le meneur montois. "On se dit qu'on aurait pu gagner ce match. On a raté quelques shoots ouverts et défensivement, on a commis quelques petites erreurs". 

A retenir aussi, le calme et la justesse du jeu montois. L'équipe a fait le job pour arriver à 52-52 avant d'entamer le dernier quart temps. Peu de suiveurs auraient parié sur un tel scénario. Et ce dernier quart va connaître un scénario inattendu...

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-01-26%20a%CC%80%2017.33.49.png
Anthony Lambot est confiant pour la qualification !

 

Mons Hainaut défie Körmend ce mercredi à 18h !

"Tout reste à jouer à ce moment-là", confirme Lambot. "Mais l'expérience a joué pour eux. Ils ont fait la course en tête en menant de 9 points à quelques minutes de la fin du match. Mais on n'a rien lâché. On est resté ans le match pour finalement s'incliner d'un petit point..."

C'est là tout le symbole d'une défaite encourageante. Car encore une fois, la formule donne une importance capitale à l'average. Les joueurs et le staff de Belfius Mons Hainaut en étaient bien conscients en jouant le coup à fond face à Reggio Emilia. 

"C'est la première chose que le coach nous a dit", explique Anthony Lambot, confiant. "On ne peut pas laisser aller le match si on est mené de 9 ou 10 points. Ce petit point concédé pourrait jouer en notre faveur pour se qualifier". 

Mais pour se qualifier, Mons Hainaut devra gagner au moins un match. Peut être dès ce mercredi face aux Hoongrois de Körmend !

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-01-26%20a%CC%80%2017.25.20.png

0 Commentaires
215 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 20 février 2021
#CLASSIQUE - du 16 janvier 2021
#CLASSIQUE - du 19 décembre 2020
Back to top