Aller au contenu principal

Direct X

Plusieurs hôpitaux, dont Ambroise Paré et St-Joseph, vont fusionner !

Publié le 29 juin 2021 à 16:31

C'est un jour important pour trois groupes hospitaliers hennuyers. Le CHU Ambroise Paré, Le pôle hospitalier de Jolimont et le CHU Tivoli ont officiellement créé leur réseau hospitalier. Son nom : Helora. Il est le premier réseau intégré de Wallonie et a pour ambition, à terme, de faire fusionner les trois institutions. 

Depuis la réforme initiée par Maggie De Block en 2019, les groupes hospitaliers sont dans l'obligation de se regrouper en réseaux. L'objectif est de créé 25 réseaux au total, dont 8 en Wallonie. Mais ici, le projet Helora va bien au delà d'une simple collaboration entre plusieurs hôpitaux.

"Nous avons créé une première ASBL qui répond à ce prescrit légal. Mais les différents acteurs ont voulu aller plus loin. Nous avons donc créé une seconde ASBL, qui est une ASBL de gestion intégrée. Son but est d'engranger, petit à petit, des accords qui vont conduire à moyen-terme à une fusion entre les différents hôpitaux." Calogero Conti - Président du Conseil d'Administration du réseau Helora

36922_helora_reseau_hospitalier_LGX1.jpg

Un projet médical commun

L'ambition est donc claire: ne faire plus qu'un dans peu de temps. Une étape historique pour les trois institutions pour qui c'était une évidence. En quelques chiffres, le réseau Helora c'est un bassin de soins de 755 000 personnes. Il regroupe 8 sites hospitaliers répartis sur 42 communes et compte plus de 9700 collaborateurs et médecins.

"Il y a du privé, du mutuelliste et du public. Donc c'est un mix qui a été un peu compliqué à réunir. Mais ces différences sont une vraie richesse.  Et cette richesse, nous voulons la mobiliser pour réussir et enrichir ce réseau." Marc Barvais - Président du CHU Ambroise Paré

36922_helora_reseau_hospitalier_LGX2.jpg

Enfin un rapprochement entre Ambroisé Paré et St-Joseph

L'objectif du réseau Helora est de développer un projet médical commun, ambitieux et raisonné. En mutualisant ses compétences, le réseau veut ainsi proposer une offre de soins optimale et surtout locale à ses citoyens. A l'horizon 2030, 2 nouveaux hôpitaux centraux seront d'ailleurs créés: un à Mons et un à Louvière. Chacun d'entre eux auront une capacité de 900 lits.

"A La Louvière, il réunira les hôpitaux actuels de Tivoli et de Jolimont. Et à Mons, il regroupera le personnel d'Ambroisé Paré et de Saint-Joseph. C'est donc un moment important pour Mons puisque cela fait de nombreuses années que nous voulons rassembler ces deux hôpitaux. On espère donc que d'ici 9 ans, le bâtiment sera fin prêt à tous les accueillir" Marc Barvais - Président du CHU Ambroise Paré

Les hôpitaux de Warquignies, Lobbes et Nivelles seront quant à eux reconstruits. Warquignies pourra alors accueillir près 250 lits. On l'aura donc compris, le réseau Helora est bien plus qu'un réseau hospitalier. C'est un projet visionnaire et ambitieux qui marque un certain tournant dans l'histoire des hôpitaux en Wallonie.

0 Commentaires
970 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 18 septembre 2021
#CLASSIQUE - du 19 juin 2021
#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
Back to top