Aller au contenu principal

Direct X

Mons - Le stress avant l'examen d'entrée à la Polytech

Publié le 02 juillet 2021 à 16:26

Ce vendredi matin, les premières épreuves de l'examen d'entrée à la Polytech se déroulaient à Mons. Un moment important pour la centaine d'étudiants présents mais également pour les professeurs. Le stress était palpable pour un examen qui était adapté vu la crise sanitaire. 

La tension était à son comble dès 8h30 ce matin, à quelques minutes du début de l'examen. Au programme, une épreuve de trigonométrie et de calcul numérique. La concentration est maximale pour ces étudiants qui préparent cette épreuve depuis plusieurs jours. 3H plus tard, l'épreuve touche à sa fin. Le stress est un peu retombé mais l'examen n'aura pas été simple.

"C'était assez compliqué car c'est une matière qui date de la 5e année" avoue Nicolas. "Je pense que c'est aussi l'examen que j'avais le moins travaillé sur les 3 épreuves". "Les deux premières heures étaient un peu compliquées" poursuit Rali. "Je me suis perdu et j'avais beaucoup de difficultés à trouver les réponses. Mais dans la dernière heure, j'ai eu quelques déclics et tout s'est enchainé"

 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-07-02%20a%CC%80%2016.38.16.png
Le stress était palpable avant le début de l'épreuve de mathématique

 

"J'ai essayé de refaire un maximum d'exercice qui était disponible sur internet" indique Ethan. "C'était très utile mais l'examen portait également sur une matière qui datait de la 5e année. On verra maintenant si le travail aura été payant". "C'est beaucoup de stress et de pression" explique Lucie. "Je me prépare depuis le début de l'année et encore plus depuis Pâques. Il y a donc beaucoup de pression car il ne faut pas rater ce moment. Avec la pression, il faut être prêt mais tout se joue sur un instant. Le plus compliqué est donc de gérer ce stress"

 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-07-02%20a%CC%80%2016.38.24.png
L'examen est un peu adapté après l'année compliquée vécue par les étudiants

 

Une pression que l'on ressent dans les 3 auditoires où se déroulent l'examen. Vu les conditions sanitaires actuelles, les étudiants doivent garder plusieurs places entre eux et respecter les distanciations sociales. Une situation qui n'est pas simple à gérer et l'épreuve a donc été adaptée.

"L'idée n'est pas de piéger les étudiants et encore plus cette année" souligne la doyenne de la Faculté Polytech de Mons, Christine Renotte. "L'examen d'entrée a pour objectif de vérifier que les étudiants ont acquis la démarche mathématique nécessaire pour pouvoir entamer des études d'ingénieur avec de bonnes chances de réussite. C'est notre philosophie et nous avons continué à travailler dans cette optique. Il n'est pas question pour nous d'arrêter un étudiant qui aurait une lacune dans une matière spécifique. Le but est de voir si la démarche mathématique est acquise"

 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-07-02%20a%CC%80%2016.38.36.png
La fréquentation à l'examen d'entrée était semblable aux années précédentes

 

Ce vendredi, la première épreuve se déroulait pour l'examen d'entrée à la Polytechnique de Mons mais les étudiants ont rendez-vous dès lundi et mercredi pour les prochaines échéances.

 

0 Commentaires
329 vues

Sur le même sujet


Back to top