Aller au contenu principal

Direct X

Des économies d'énergie aux ateliers communaux et au CPAS de Mons

Publié le 24 septembre 2021 à 15:53 - Mis à jour le 24 septembre 2021 à 16:08

Nous clôturons aujourd'hui notre feuilleton consacré cette semaine aux propositions soutenues dans le cadre de la politique intégrée de la ville. C'est un des axes qui occupe une des parts les plus importantes du budget, et qui concerne les économies d'énergie. Améliorer les performances énergétiques, tant des bâtiments publics que des maisons sociales dont le CPAS est propriétaire. Explications FD/VV

La caserne Cabuy, à Ghlin, abrite des services communaux. C'est un ensemble de bâtiments que la Ville a racheté à la Défense, il y a quelques années et les travaux à entreprendre en matière d'économie sont là importants pour améliorer les performances énergétiques et faire baisser les factures.

 

Catherine Marneffe, Ecolo, Echevine de la transition écologique, Ville de Mons : "L'objetif, ici, c'est de réduire la consommation d'énergie en retirant 5 vieilles chaudières énergivores et coûteuses."

 

Le remplacement du système de chauffage n'est pas le seul investissement consenti. Sur l'ensemble des mesures financées par la Politique Intégrée de la Ville, 40 % concernent les économies d'énergie.

 

Catherine Marneffe, Ecolo, Echevine de la transition écologique, Ville de Mons : "Ici, en plus de la chaudière biomasse, il s'agira d'augmenter l'isolation et d'installer des panneaux solaires."

 

D'autres aménagements qui permettront des économies d'énergie sont aussi programmés aux Ateliers Piérart, pour un montant total de 9 millions d'euros.

Parallèlement à ces rénovations de bâtiments publics, 120 logements dont le CPAS est propriétaire vont eux aussi profiter d'aménagements destinés à améliorer leurs performances énergétiques.

 

Marie Meunier, PS, Présidente du CPAS, Ville de Mons : "En 2019, nous avions décidé de rénover le parc de logements d'insertion, d'urgence et de transit, le timing est parfait avec la politique intégrée de la Ville."

 

Remplacement de menuiseries, de toitures, de chaudières, ces travaux avaient déjà été programmés, et s'ils sont aujourd'hui financés par la Région, les fonds propres épargnés pourront être réaffectés.

 

Marie Meunier, PS, Présidente du CPAS, Ville de Mons : "Les travaux de rénovation étaient prévus sur fonds propres, ce budget sera affecté à d'autres projets à finalité sociale."

 

 

0 Commentaires
39 vues

Sur le même sujet


Back to top