Aller au contenu principal

Direct X

BMH - FIBA Europe Cup 2021 : mode d'emploi !

Publié le 30 novembre 2020 à 15:24 - Mis à jour le 30 novembre 2020 à 16:00

Crise sanitaire oblige, la Fiba Europe Cup version 2020-2021 ne se jouera pas comme d'habitude. Pas question d'organiser les 6 matchs de poule en aller-retour pour chaque équipe. Concrètement, les groupes tirés au sort en septembre dernier restent d'actualité. Mais il n'y aura qu'un seul affrontement entre chaque équipe. Et tout se jouera en un seul et même lieu.

"Ca veut donc dire qu'il n'y aura pas d'aller-retour", explique le manager du club, Thierry Wilquin. "Sur 6 jours, entre le 24 et le 30 janvier, on jouera toute la phase de poules sur un seul et même terrain. En gros, on aura beaucoup moins le droit à l'erreur. C'est clair que ça rajoute un peu de piment à la compétition...

Chaque victoire comptera donc. Mais chaque panier aussi. Car les ex-aequo au classement seront sans doute nombreux, et l'average risque d'avoir une importance capitale. En clair, Belfius Mons Hainaut jouera donc face à Iralkis (Grèce), Reggio Emilia (Italie) et Egi Kormend (Hongrie). Une poule A très relevée. Et pour se qualifier, il faudra terminer dans les deux premiers. Ou être dans les meilleurs 3e... 

"Il faudra donc d'office être à notre meilleur niveau au moment de cette phase de poules", insiste le manager des Renards. "Car Reggio Emilia et Irklis viennent de championnats très relevés". 

La suite, ce sera fin mars. Là encore, sous forme de "bulles". Les 1/8 de finale et les 1/4 de finale se joueront à nouveau sur 6 jours en un même lieu. Et en élimination directe. Le Final 4 aura lieu quant à lui fin avril pour désigner le vainqueur de cette Fiba Europe Cup remodelée, Covid oblige. Reste à savoir où se joueront toutes ces rencontres ? Belfius Mons Hainaut pourrait être candidat pour accueillir les matchs de la poule A fin janvier. Mais le club attend de recevoir le cahier des charges intransigeant de la FIBA. 

"Il y a des avantages et des inconvénients d'organiser cette bulle chez nous", analyse Thierry Wilquin. "On n'a pas encore reçu le cahier des charges complet. Et cela pourrait s'avérer coûteux. Mais nous y réfléchissons". 

En attendant de pouvoir enfin regoûter à la scène européenne, Mons Hainaut a un calendrier presque chargé. 4 matchs sur le mois de décembre (dont un ce samedi 5/12 face à Limburg) puis deux autres à la reprise en janvier avant de s'envoler (ou pas) vers son lieu de compétition en FIBA. Voilà qui ressemble enfin à un rythme (presque) normal pour nos Renards...

0 Commentaires
91 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 16 janvier 2021
#CLASSIQUE - du 19 décembre 2020
#CLASSIQUE - du 21 novembre 2020
Back to top