Aller au contenu principal

Direct X

Réouverture : l'HORECA veut des réponses avant le 4 juin !

Publié le 27 mai 2021 à 16:12

Le Codeco qui était programmé ce vendredi 28 mai par les gouvernements du pays a été reporté au vendredi 4 juin ! Et ce report ne plaît pas du tout au secteur de l'Horeca. Dès le 9 juin, les restaurants, bistrots et autres tavernes pourront en effet rouvrir en intérieur et connaître d'autres assouplissements. Mais quels assouplissements ? Et comment les appliquer en moins de 5 jours ? Encore une fois, la colère gronde dans le secteur...

Et Luc Marchal ne décolère pas ! Ce restaurateur montois est aussi vice-président de la Fédération Horeca en Wallonie. Et depuis l'annonce du report du Codeco, il est inquiet pour tout un secteur en attente de réponses...

"Ca veut dire quoi ? Qu'on devrait attendre le 4 ou 5 juin pour avoir réponses à toutes nos questions ?", interroge Luc Marchal. "Il y a beaucoup d'exemples concrets : les détecteurs de CO2, notamment. Quel appareil de mesure devons-nous choisir ? A quel prix ? Combien devrons-nous en placer en fonction de la taille de l'établissement ? Nous avons besoin de réponses. Et c'est urgent !"

Dans le cas de la ventilation des établissements, la question est importante en effet. Certains appareils de mesures ne coûtent que 80€. Certains autres, plus spécifiques, montent jusqu'à 1000€. Autre exemple, l'élargissement des horaires d'ouverture. Actuellement, c'est 8-22h, en terrasse uniquement. Dès le 9 juin, ce devrait être 8-22 en intérieur et 8h-23h30 en terrasse. Un non-sens pour le secteur. 

"22 heures en intérieur et 23h30 en terrasse : comment on s'organise ? C'est simple : c'est impossible à organiser, ne serait-ce que par rapport au personnel !" Luc Marchal - vice président de la fédération Horeca. 

"Au restaurant, on devrait commencer à manger en intérieur puis prendre le dessert en terrasse ? C'est aussi valable pour les cafés pendant l'Euro. Première-mi-temps à l'intérieur et 2e mi-temps en terrasse ? Que faire s'il pleut ? C'est difficile à mettre en place..." Benoît Gouvart - Gérant d'un établissement de la place Léopold. 

Pour Benoît Gouvart, gérant d'un établissement de la place Léopold, les assouplissements des horaires doivent aussi concerner l'heure d'ouverture. Les cafés situés dans le quartier d'une gare fréquentée ouvrent généralement dès 6 heures du matin pour une clientèle toujours nombreuse. 

"Nous sommes un café de passage grâce à la gare", explique Benoît Gouvart. "Cela fait des années qu'on ouvre à 6 heures du matin. Ce n'est pas une recette gigantesque, mais cela fait partie de la vie de notre café, et nous avons beaucoup d'habitués grâce à la présence de la gare !"

Dernier point de débat entre la Fédération Horeca et le Codeco, les tablées. La Fédération souhaite passer de 4 à 6 personnes par table pour mieux faire respecter la mesure. Reste le respect du fameux mètre 50 entre les tables, pas toujours facile à mettre en place en intérieur...

"En extérieur, 1m50 entre les tablées, c'est jouable pour certains. Du moins pour les 25% d'établissements qui possèdent une terrasse, puisque les autres n'ont pas rouvert", commente Luc Marchal. "Par contre en intérieur, comment voulez-vous séparer les chaises dos à dos d'un mètre 50. Certains ne sauront installer que 3 ou 4 tables. Comment être rentable dans des conditions pareilles ?"

0 Commentaires
293 vues

Sur le même sujet


Back to top