Aller au contenu principal

Plan Grand Froid - Il reste de la place dans les abris de nuit montois

Publié le 09 février 2021 à 15:49

Le Plan Grand Froid a été activé à Mons au début du mois de novembre. Près de 3 mois plus tard, le dispositif est sous-exploité et il reste encore de la place dans les abris de nuit. Avec les températures négatives et la neige des derniers jours, une attention encore plus particulière est portée aux sans-abri. 

Chaque soir dès 19h, c'est ici à l'abri de nuit que les sans-abri peuvent venir chercher du réconfort et de la chaleur.

"On vient ici pour dormir, se doucher et avoir un peu de confort" explique Ludovic, sans domicile fixe. "Le froid est très fatigant! Il faut marcher longtemps et quasiment toute la journée pour se maintenir au chaud et se n'est pas simple"

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-02-09%20a%CC%80%2015.59.11.png
Dimitri est à la rue depuis quelques jours et vient à l'Escale pour un peu de réconfort

 

"Nous ne sommes pas 24h/24 dehors" poursuit Dimitri qui a tout perdu il y a 4 jours après un incendie criminel chez lui. "Grâce à l'abri de nuit, on peut se mettre au chaud pour dormir. La journée, on peut aussi à l'abri de jour où on peut s'asseoir, manger et discuter avec d'autres personnes. On n'est pas isolé et ça fait chaud au coeur!"

Une soupe chaude, un accompagnement et un abri pour le nuit c'est ce que viennent chercher ses personnes au centre « L'Escale ». Une fréquentation qui augmente avec ces températures difficiles mais depuis le début du Plan Grand Froid, le seuil maximal n'a jamais été atteint.

"La neige et les températures glaciales de ces derniers n'ont rien changé" indique Moira Acar, assistance sociale à l'Escale Mons. "A cette période de l'année on a toujours beaucoup de demande. On a fait beaucoup de prévention par le passé et ce sont donc des personnes qui connaissent bien nos services. On est là pour les accompagner et ils se sont rendus compte qu'ils fallaient revenir dans nos structures plutôt que de rester dehors par ces températures"

 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-02-09%20a%CC%80%2015.59.24.png
La Ville de Mons a investi dans 6 préfabriqués pour maintenir ces 36 lits d'accueil durant le Plan Grand Froid

 

Il reste de la place et des lits à l'abri de nuit mais certaines personnes dans le besoin ne viennent pas aussi par peur de la promiscuité et de la crise sanitaire. Pourtant toutes les précautions ont été prises par les services de la Ville.

"Le principe du Plan Grand Froid est de tripler la capacité d'accueil de l'abri de nuit" précise Marie Meunier, président du CPAS. "On passe donc de 12 à 36 lits durant cette période. Bien sûr, l'espace de l'abri de nuit ne permet d'accueillir ces 36 lits en temps de covid en respectant les distances de sécurité. Nous avons donc investi dans 6 préfabriqués pour garantir ces 36 places d'accueil de nuit"

 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-02-09%20a%CC%80%2015.59.51.png
Des maraudes sont organisées pour aider les sans-abris et les rediriger vers les services de l'Escale

 

D'autres personnes ne connaissent aussi tout simplement pas ces services et des maraudes sont donc organisées deux fois par jour dans le centre ville. Des assistants sociaux ou éducateurs de l'Escale sillonnent les rues montoises durant 2h pour aller à la rencontre des personnes dans le besoin.

"Notre but est d'aller à la rencontre des personnes sans-abris" explique Chloé Jacqueline, éducatrice au centre "L'Escale" à Mons. "On leur distribue du café, des écharpes, des gants, des bonnets durant cette période. On s'assure aussi que ces personnes vont bien et ne sont pas en détresse par rapport aux températures négatives. On les informe et les redirige aussi vers nos services. Et surtout on essaye aussi de créer un lien"

Dans le futur, une application sera également mise en place pour que tout le monde puisse aiguiller les sans-abris vers les structures d'accueil. D'ici là, le numéro de l'abri de jour (065/56.24.20) et de l'abri de nuit (065/34.76.74) sont disponibles 24h/24 pour connaître les disponibilités d'accueil.

0 Commentaires
462 vues

Sur le même sujet


Les jobs

Back to top