Aller au contenu principal

Direct X

Mons - De nouvelles liaisons pour les cyclistes!

Publié le 18 mai 2021 à 14:42

Les travaux se multiplient à Mons et alentours pour réaliser des liaisons cyclables. L'objectif c'est de faciliter la vie des deux roues pour rejoindre des infrastructures existantes comme des pistes cyclables ou des Ravel. Actuellement plusieurs lieux sont en chantier et une liaison Ravel est en construction entre Cuesmes et Mesvin. 

C'est à la mi-avril que le service public de Wallonie à commencer à dégager et terrasser ce qui sera la future liaison entre les réseaux Ravel du Borinage et les lignes qui mènent vers le sud du Hainaut. Ce premier tronçon entre Cuesmes et Spiennes fait un peu plus de trois kilomètres.

« On est au départ de la connexion avec la Ligne 98 qui vient du Borinage et des Hauts-Pays avec la nouvelle ligne, la 109 A qui va vers Beaumont ou Chimay », explique Vincent Platiaux, Chef de projet au Service public de Wallonie.

De belles possibilités donc pour les promenades. Il faudra néanmoins encore un peu de patience . Les travaux en cours consistent à créer des rampes d'accès à la future assiette du Ravel, des rampes essentielles pour que le public puisse accéder au site, comme à Mesvin par exemple...

36725_liaisons_velos3_SDT.jpg

« Avant la mi-juillet on va terminer les rampas d'accès, le nivellement des ballasts et nettoyer les ouvrages d'art. Au mois d'août, on placera les fondations et le revêtement et les travaux de finition », poursuit Vincent Platiaux.

A la mi-septembre, ce nouveau tronçon qui ira jusqu'à la rue du point du jour à Spiennes sera terminé. Un autre est en train d'être dessiné pour rejoindre l'ancienne gare d'Harmignies.

A côté de ces travaux régionaux, la Ville de Mons aménage aussi de nouvelles liaisons cyclables.

« Il y avait un chaînon manquant, c'est l'Avenue Baudouin de Constantinople. Ce qui est difficile à Mons, c'est qu'on arrive au ring mais qu'il est difficile de le traverser. Ici on aura une piste cyclable des deux côtés. Il y a aussi l'axe de la rue Vilaine et de la rue des Maraîchers pour relier Hyon au centre-ville où l'on est en train de travailler et puis, il y a des travaux le long de la Trouille » détaille Charlotte De Jaer, échevine écolo de la Mobilité à Mons.

36725_liaisons_velos2_SDT.jpg

L'objectif c'est d'utiliser l'axe de la rivière pour relier différents points du centre ville en évitant les rues. Autant d'aménagements qui viennent aider à renforcer la pratique du vélo, une pratique en plein développement.

«  On a reçu des compteurs à vélo au mois de décembre. Même si ce n'était pas la période idéale, nous avons observé un boom par rapport au comptage du printemps il y a deux ans. On voit qu'il y a un engouement. On le voit aussi dans les demandes de primes de vélos ou de location de box ; Il y a eu un effet confinement mais on voit que les gens continuent à utiliser le vélo », poursuit l'échevine.

Que ce soit pour les chaînons manquants en ville ou sur les Ravel, l'objectif est clair : soutenir la pratique du deux roues.

0 Commentaires
1206 vues

Sur le même sujet


Back to top