Aller au contenu principal

Direct X

Les étudiants malades pourront directement repasser leurs examens

Publié le 11 janvier 2022 à 12:30

Après le blocus, place aux examens pour les étudiants de Haute Ecole et d'universités. A l'UCLouvain FUCaM Mons, les examens battent leur plein depuis plus d'une semaine et tout se déroule pour le mieux. Les normes sanitaires sont en place et les étudiants sont revenus au présentiel pour leur plus grand plaisir.

Le stress est palpable durant l'examen mais le soulagement est bien présent grâce au retour au présentiel. Pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire, toute la session d'examens des universitaires se déroule dans les auditoires et face aux professeurs.

"Je suis très content" souligne Maël Brunot, étudiant en BAC 2 sciences de gestion à l'UCLouvain FUCaM Mons. "C'était déjà bien de revenir aux cours en présentiel. Ici, on poursuit avec les examens en présentiel et c'est une bonne chose. Cela permet d'établir des contacts avec les autres étudiants ou de poser des questions aux professeurs. C'est plus simple avec cette méthode"

 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202022-01-11%20a%CC%80%2014.48.16.png
Retour dans les auditoires pour les examens des universitaires

 

"C'est bien mieux d'être en présentiel" poursuit Anthony Melillo, étudiant en BAC 2 sciences de gestion à l'UCLouvain FUCaM Mons. "Quand les examens étaient en distanciel, c'était des examens séquentiels. Cela veut dire qu'on ne pouvait pas revenir en arrière durant l'examen et bien gérer son temps. Ici, on peut mieux gérer l'examen et il est aussi plus complet. Il y a aussi moins de risque de tricherie et il est plus adéquat pour réussir"

Un retour au présentiel primordial pour les étudiants et le corps professoral de l'UCLouvain FUCaM Mons. Tout ou presque est redevenu normal car les normes sanitaires sont évidemment toujours présentes.

"Toutes les normes classiques sont maintenues" précise le vice-recteur de l'UCLouvain FUCaM Mons, Alain Vas. "Que ce soit le gel, le port du masque ou encore la distanciation sociale. Nous veillons également à aérer les auditoires, à espacer de plusieurs places les étudiants et on essaye de ne pas dépasser les 2 heures d'examen. Tout cela afin de limiter le temps dans l'auditoire"

 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202022-01-11%20a%CC%80%2014.48.41.png
Les distances sociales sont maintenues et même accentuées dans les auditoires

 

Des normes sanitaires essentielles car le virus circule toujours. De nombreux étudiants sont donc susceptibles d'attraper le coronavirus et d'entrer en quarantaine. Mais pas de panique car l'université propose des dates ultérieures pour repasser ces examens. 

"Nous avons décidé de proposer 2 dates aux étudiants" explique Alain Vas. "Ce seront les 2 premiers samedis qui suivent la session d'examen. Les étudiant(e)s malades ou en quarantaine pourront venir présenter leurs examens à très court terme. C'était primordial et nous voulions aussi éviter que des étudiants qui ont des symptômes viennent passer leurs examens. Il ne faut pas prendre de risques"

Un rendez-vous au mois de février qui rassure les étudiants concernés. Ils évitent ainsi directement une deuxième session en août.

"Je suis rassuré" avoue Anthony. "Sans ces dates, des étudiants malades auraient pu venir passer leurs examens. C'est à la fois compréhensible car on ne veut pas passer son examen en août, mais c'est aussi dangereux. Ici, c'est bien que l'école permette de reporter les examens pour les étudiants qui se sentaient discriminé"

 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202022-01-11%20a%CC%80%2014.48.25.png
A. Vas : "Les étudiants malades ou en quarantaine pourront repasser directement leurs examens et 2 dates leur seront proposées"

 

"C'est génial!" poursuit Maël. "Grâce à cela, on ne se retrouve pas avec un examen directement en août. Cela aurait été injuste de rater un examen à cause du covid. On essaye à chaque fois de réussir nos examens du premier coup et c'est une bonne chose de pouvoir les repasser tout de suite si on est malade"

Pour l'instant, 30 élèves sont concernés par une quarantaine sur le campus montois. 

0 Commentaires
110 vues

Sur le même sujet


Back to top