Aller au contenu principal

Direct X

La fermeture des salons de coiffure est-elle justifiée ?

Publié le 17 novembre 2020 à 16:06

Avec cette deuxième vague, beaucoup de petits indépendants vivent des jours difficiles. Leurs commerces sont fermés et ils ne savent toujours pas quand ils pourront rouvrir. Certains pensent même à la faillite et tentent de trouver des solutions.

"J'espère pas arriver à une fermeture du commerce car je fais tout ce que je peux pour ne pas y arriver. Mais s'il y a un troisième reconfinement, je ne suis plus sûr de ce que je peux vous annoncer" confie Laura Wallet, coiffeuse à Saint-Ghislain depuis près de 10 ans dans son salon Artistic Beauty.

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202020-11-17%20a%CC%80%2016.19.58.png
Laura Wallet, coiffeuse depuis 10 ans, craint pour l'avenir de son salon

 

Avec des finances dans le rouge, la jeune patronne craint pour l'avenir de son commerce. Pendant le premier confinement, elle avait consentit à de nombreux investissements pour faire des travaux dans son établissement et pour accueillir ses clientes en toute sécurité

"En tant que patrons, on est beaucoup à ne plus s'octroyer un salaire régulièrement que pour payer le salaire de nos employés et payer les factures qui tombent tous les mois. Donc oui, les finances sont au plus bas et on va encore devoir faire des économies en mettant du personnel au chômage temporaire" explique Laura Wallet.

Depuis la réouverture en mai dernier, le quotidien de cette coiffeuse avait totalement changé. Du gel hydroalcoolique et des masques à l'entrée, un respect des distances de sécurité grâce à des loges individuelles et du matériel désinfectés plusieurs fois par jour étaient devenus la norme dans ce salon de coiffure. Des règles très strictes mais respectées par les professionnels du milieu qui ne comprennent pas la fermeture. Pour faire bouger les choses, un sondage a donc été lancé en ligne auprès des coiffeurs pour défendre leurs intérêts et obtenir une réouverture rapide de leur établissement (ndlr: sondage à retrouver sur https://hairborist.pro/sondage-covid-19/)

 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202020-11-17%20a%CC%80%2016.19.15.png
Toutes les règles sanitaires étaient respectées pour accueillir les clientes en toute sécurité

 

"Le but de ce sondage est vraiment de montrer que ce n'est pas dans les salons de coiffeur qu'il y a une propagation du virus. Que l'on peut continuer de travailler en continuant à prendre toutes les dispositions nécessaires en terme de sécurité et d'hygiène. Et que l'on peut continuer à laisser les commerçants travailler" insiste la coiffeuse saint-ghislainoise

Le sondage est en ligne depuis une semaine et les premiers résultats sont déjà assez clairs. Sur les 1367 personnes sondées, 30 professionnels ont confiés avoir contractés le virus durant les 6 mois de reprise de leur activité. Et sur ces 30 personnes, 4 seulement l'ont probablement contracté auprès d'un client. Soit 0,3% des personnes concernées. Un chiffre très faible qui ne fait que renfoncer l'incompréhension de la jeune patronne.

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202020-11-17%20a%CC%80%2016.19.35_0.png
Un sondage a été lancé en ligne pour montrer que la fermeture des salons de coiffure est injustifiée

 

" On a l'impression d'être puni alors que l'on a mit en place tout ce que l'on nous avait demandé et même plus. On a beaucoup investi. Au quotidien, on offre des masques, on fait attention en désinfectant notre matériel. C'est vraiment un sentiment d'injustice et de punition qui commence à peser et qui est très compliqué à avaler pour les petits indépendants" poursuit Laura Wallet, coiffeuse chez Artistic Beauty. 

A l'heure actuelle et avant une nouvelle réévaluation, tous les commerces non-essentiels sont fermés jusqu'au 13 décembre prochain.

 

0 Commentaires
2196 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 21 novembre 2020
#CLASSIQUE - du 17 octobre 2020
#CLASSIQUE - du 19 septembre 2020
Back to top