Aller au contenu principal

Peinture, musique et chandelles à Marcasse ce samedi!

Publié le 29 juillet 2022 à 14:40

Claudia vient du Salvador, un tout petit pays d’Amérique centrale. Depuis quelques jours, elle a pris possession d'une partie du mur d'enceinte du site de Marcasse à Colfontaine. Sur ce mur naît peu à peu une peinture qui symbolise la vie de Vincent Van Gogh et surtout ses tourments. 

« Van Gogh, c'est le personnage central. Il y a 4 autres personnages autour de lui qui essaient de le retenir. Ils représentent toutes les difficultés mentales qu'il a eues et qui ne lui ont pas permis d'avoir une vie complètement normale. Cet endroit a marqué l'histoire de Vincent Van Gogh. C'est ici qu'il a débuté sa vie d'artiste. C'est incroyable d'être ici et de pouvoir peindre à l'endroit même où il a commencé. C'est vraiment un honneur pour moi ! » insiste Claudia Mejià, artiste salvadorienne.

Et c'est également pour rendre honneur à ce lieu emblématique que l’association Borigines a décidé de donner cette année davantage d'ampleur à l'organisation Marcasse aux chandelles. En plus de l'allumage symbolique de chandelles ce samedi soir, un parcours d'artistes peintres sera organisé tout l'après-midi sur les 6 kilomètres qui entourent le site du charbonnage.

« Il y a des artistes peintres, des croqueurs, des aquarellistes qui vont s'installer entre la Maison Van Gogh, sur le terril, dans la réserve de Marcasse. Il y a un parcours qui permettra d'aller voir les artistes au travail et discuter avec eux », détaille Filip Depuydt, organisateur de l'événement.

Peinture et dessins à l'honneur donc mais pas seulement. Une balade à vélo, de la musique, des jeux anciens, un spectacle sur Constant Malva et la lecture en borain de lettres de Van Gogh à son frère seront assurés par l'association Made in Borinage.

« Ça me tient à coeur de mettre en exergue et de pérenniser le patois du Borinage car les jeunes n'ont plus l'occasion de le parler correctement. Moi j'ai envie de valoriser le langage de ma région et de pérenniser les traditions boraines », insiste Arnaud Levêque, comédien et membre de l'asbl Made in Borinage.

Le soir, grâce au cercle astronomique de l'UMons, les amateurs pourront également lever les yeux au ciel et peut-être penser à la nuit étoilée, un tableau de Van Gogh. Le point central pour vivre cette aventure au rythme de la vie du célèbre peintre, c'est le site du charbonnage de Marcasse à Colfontaine, dès 14h ce samedi. Claudia sera toujours au travail pour terminer son oeuvre.

A noter que le parcours d artistes se rient aussi le dimanche.

 

0 Commentaires
377 vues

Sur le même sujet


Les jobs

Back to top