Aller au contenu principal

Vivre Ici

Wasmes - Enia Saussez est prête pour la Pucelette 2022

Publié le 27 mai 2022 à 21:47 - Mis à jour le 27 mai 2022 à 11:48

Après deux ans d'attente, les festivités de la Pentecôte se dérouleront bien cette année à Wasmes. Une grande joie pour tous les wasmois mais aussi pour la Pucelette qui a aussi dû attendre 2 ans. Comme prévu en 2020, c'est la petite Enia Saussez qui remplira ce rôle. Une grande joie pour la famille qui avait déjà eu une Pucelette en 2017 avec sa grande soeur Léa.

C'est tout sourire qu'Enia et sa grande soeur Léa nous accueillent dans la maison de leurs grands parents. 1 ancienne et 1 future Pucelette. A 6 ans, la petite Enia Saussez a hâte d'être la Pucelette 2022.

"Je suis contente de faire la Pucelette cette année" explique la petite Enia Saussez. "Je me suis entraînée pour mes saluts et j'ai hâte de mettre ma robe bleue"

 

Enia se prépare à remplir son rôle de Pucelette sous les yeux attentifs de sa grande soeur

 

Des répétitions chapeautées notamment par sa grande soeur Léa. Elle a déjà rempli le rôle de Pucelette en 2017. Et la grande soeur garde un oeil attentif sur la prestation de sa petite soeur.

"Elle fait bien ses saluts mais elle se trompe encore un peu" indique sa grande soeur Léa Saussez. "Je lui ai montré comment faire les saluts mais je pense qu'elle est aussi un peu stressée"

 

La famille a déjà connu les joies des festivités de Pentecôte avec Léa qui était Pucelette en 2017

 

"Enia me demande assez souvent quand elle va faire la Pucelette" souligne sa maman Alison Lassoie. "Elle a déjà essayé sa robe et elle est très belle dedans. On verra le jour même mais je ne pense pas qu'elle sera stressée. Cela se passe plutôt bien quand elle est dans la foule. C'est une petite fille très joyeuse, souriante et qui adore jouer. Elle va vers les gens et elle est très joviale"

Un enthousiasme toujours présent même s'il a fallu attendre 2 ans. 2 années où il s'est passé beaucoup de choses et où la petite fille a notamment grandi. La grand-mère Brigitte a donc du refaire la robe et la cape de A à Z.

"La robe de 2020 était trop juste. Nous avons dû la démonter pour refaire une deuxième robe" précise la grand-mère et couturière Brigitte. "Cela nous a pris entre 2 et 3 mois pour tout refaire correctement. J'ai été aidé par la grand-mère de la Pucelette 20118 car ce n'est pas simple. Coudre la fourrure sur de satin, ce n'est pas évident et cela prend beaucoup de temps. Je deviens presque une experte car c'est la 3e robe que je confectionne. Nous avons terminé la robe la semaine dernière"

 

B. Marnhef : "Cela nous a pris entre 2 et 3 mois pour refaire toute la robe"

 

Un travail énorme mais tout est prêt pour la Pucelette 2022. Il faudra simplement attendre patiemment le lundi de Pentecôte pour voir Enia dans sa belle robe bleue.

0 Commentaires
1676 vues

Sur le même sujet


Back to top