Aller au contenu principal

Vignoble à Saint-Symphorien: les premières vignes sont plantées!

Publié le 10 mai 2022 à 15:59 - Mis à jour le 10 mai 2022 à 16:15

Un nouveau vignoble va bientôt arriver à Saint-Symphorien. C'est l'oeuvre de Franck Van Den Bulcke, un agriculteur et passionné de vin qui se lance dans un nouveau challenge. Première étape de ce beau projet : la plantation des vignes. C'est en cours, ça se déroule toute cette semaine...

16 000 pieds à planter en une semaine, voilà le défi de Franck et de son équipe de bénévoles. Une tâche titanesque car la plantation demande de la rigueur et de la précision. Surtout que l'agriculteur a décidé de tout planter manuellement. Très pointilleux, il voulait être sur que tout soit fait exactement comme il le souhaite.

"Je voulais que tout soit fait correctement. Il faut faire des choix et ce n'est pas facile. Hier notamment, on a dû arroser car avec le soleil qu'on a eu, on a perdu la fraicheur qu'on avait les derniers jours. Mais on s'adapte, on apprend et on fait de son mieux" Franck Van Den Bulcke - Agriculteur

AVC-TMB-069287_1_0.jpg

Un rêve réalisé

S'adapter aux conditions météo particulières, ça a été du stress pour Franck qui attend ce moment depuis longtemps, pratiquement 20 ans. Mais l'appréhension laisse rapidement la place à l'excitation. Il réalise que cette nouvelle aventure vient officiellement de démarrer. Pour ce passionné c'est un véritable projet de vie qui se concrétise..

"C'est un projet de coeur de retrouver le contact avec la nature. Surtout dans cet environnement qui est très apaisant je trouve. Je m'y sens bien, j'ai envie de travailler un bon produit et d'en faire le meilleur vin possible. C'est aussi important pour moi de rester petit et de rester en contact avec la nature" Franck Van Den Bulcke - Agriculteur

AVC-TMB-069287_2_0.jpg

90% de blanc et 20% de rouge

Ce bon vivant souhaite créer des vins de terroirs qui sortiront de l'ordinaire. Ces pieds viennent de Suisse, il y en aura 16 000 à Saint-Symphorien et puis 8000 l'année prochaine sur sa parcelle d'Harmignies.

"Ca sera des vins différents, avec des cépages différents et résistants. Je ne veux pas copier ce qui se fait déjà, ça ne m'intéresse pas. J'ai juste envie de faire des beaux vins de plaisir et de partage avec une belle fraîcheur et de beaux fruits. Sur l'ensemble des deux parcelles, il y aura 80% de blanc et 20% de rouge (si les maturités des rouges sont là). Et le but c'est de faire des vins tranquilles. Pas de bulles ou peut-être un pétillant naturel plus tard..." Franck Van Den Bulcke - Agriculteur

L'avenir, Franck y pense déjà. Une centaine d'arbres fruitiers, des ruches, des maisons à insectes, il a déjà tout installé pour respecter le principe d'agro-écologie. En chouchoutant ses terres, il espère ainsi arriver à une vitesse de croisière de 20 000 bouteilles produites. Des bouteilles qui devraient être disponibles à la dégustation à l'horizon 2025.

0 Commentaires
1208 vues

Sur le même sujet


Back to top