Aller au contenu principal

Quaregnon - L'histoire remonte au néolithique!

Publié le 22 septembre 2022 à 14:47

Depuis la mi-juillet, des fouilles archéologiques préventives se tiennent à Quaregnon, à l'emplacement où sera construite la nouvelle cité administrative. Le chantier avait pour but premier de retrouver les traces de l'ancien village, à l'ère des Mérovingiens. Finalement, il aura permis de remonter le temps et de donner lieu à d'autres découvertes.  

L'heure est au premier bilan sur le chantier de fouilles qui accueillera bientôt la nouvelle cité administrative quaregnonnaise. Sur les 1000 mètres carrés fouillés, les archéologues ont pu mettre au jour des traces d'occupation du site qui remontent à l'époque néolithique, une surprise.

« On a des traces d'un village de la fin du Néolithique, vers 3000 avant JC. Il ne sera pas fouillé car il n’est pas menacé par les travaux mais ion l'a identifié. On a trouvé une grande fosses avec des débitages de silex et de la poterie », explique Philippe Lavachery, Archéologue de l'Agence wallonne du Patrimoine.

De la poterie assez grossière et aussi de petits outils comme celui-ci.

« C'est une armature à tranchant transversal. C’est une pointe de flèche qui n’est pas une pointe puisque c'est un tranchant. Le bâton de la flèche y était emmanché », détaille l'archéologue.

Dans une autre fosse creusée par les archéologues, ce sont des traces de l'époque romaine qui ont été découvertes. Elles ont été amenées sur le site par la rivière qui coulait ici et qu'aujourd'hui on appelle le Rieu du Coeur.

« Dans une couche, on a du matériel romain, probablement du début de notre ère. On a de la céramique sigillée d'importation et des fragments d'une petite fibule », poursuit le spécialiste.

Grâce à la rivière toujours, d'autres fragments d'époque mérovingienne cette fois ont également atterris dans ce qu'il convient d'appeler un dépotoir.

«  On a des tuiles de style romain, mais fabriquées à l'époque mérovingienne, des ossements de cheval, de porc, de boeuf et de la poterie », souligne Philippe Lavachery.

Autant d'éléments qui prouvent une fois encore l'occupation mérovingienne de Quaregnon mais toujours pas les traces du village en lui-même, ce que cherchaient les archéologues au départ. Les fouilles ont également mis au jour des éléments plus récents, comme ces traces d'une habitation du 18è siècle réemployée jusqu'au 20 ème siècle.

« On a retrouvé ce qu'on trouve habituellement dans des caves, principalement des éléments de stockage. On a beaucoup de bouteilles dans ce qu'on voit ici en briques, ce sont des armoires pour le rangement », indique Corentin Massart , Archéologue pour l'asbl Recherches et Prospections

Le travail de fouilles proprement dit s'arrêtera la semaine prochaine. Le chantier de construction de la cité administrative de Quaregnon pourra alors débuter. Une nouvelle page de l'histoire quaregnonnaise s'écrira dès lors sur ce site occupé depuis le néolithique.

0 Commentaires
181 vues

Sur le même sujet


Les jobs

Back to top