Aller au contenu principal

Jurbise - Un atelier pour s'initier à la généalogie

Publié le 22 septembre 2022 à 14:59 - Mis à jour le 22 septembre 2022 à 15:04

On vous emmène à présent à la découverte de votre passé. Focus sur une passion qui a la cote en ce moment: la généalogie. Depuis le confinement, de nombreux belges se sont mis à rechercher les traces de leurs ancêtres. A Jurbise, un atelier d'initiation a d'ailleurs été organisé pour aider les débutants à réaliser leur arbre généalogique. 

Rechercher son passé. Ses origines. Les métiers exercés par ses ancêtres. Retrouver des cousins éloignés et pourtant si proches. Des motivations qui poussent chaque jour des milliers de personnes à effectuer des recherches généalogiques. Une science, devenue aujourd'hui un hobby de plus en plus pratiqué.

"De plus en plus de gens s'intéressent à cette discipline. C'est devenu un genre de mode, surtout depuis le Covid. De plus en plus de gens ont besoin de connaître leur origine". explique Manuel Thérasse.

Jean Paul Lhermitte fait partie de ses passionnés de généalogie. Depuis une dizaine d'année, il s'est lancé en compagnie de son frère sur les traces de son arbre généalogique.

"Je suis déjà remonté jusqu'en 1585 ! Notre famille est originaire de Mons et on a retrouvé énormément de choses grâce aux registres paroissiaux. Ce qui me plait, c'est de retrouver mes origines, et des personnes que j'aurais bien aimé connaître comme mon grand-père maternel. Cela me permet de me rattacher à ma famille. "

Jean-Paul Lhermitte, passionné de généalogie
Jean-Paul Lhermitte, passionné de généalogie.

 

2 heures de conseils pour mener à bien ses recherches

 

A Jurbise, Manuel Thérasse, le bibliothécaire communal organise des ateliers d'initiation. 2 heures de conseils pour mener à bien ses recherches. A travers de nombreux sites internets, des mormons aux archives de l'état en passant par d'autres sources parfois insoupçonnées.

"Au niveau des archives de l'état, tout est numérisé ! Que ce soit les registres paroissiaux ou de l'état civil. Grâce à internet, il existe énormément de sources disponibles, même des sites auxquels on ne pense pas comme des sites d'antiquités par exemple. 

Beaucoup d'infos accessibles gratuitement sur le site des archives de l'état
Le site des archives de l'état est une véritable mine d'or ! 

 

Lors du dernier atelier, ils étaient une dizaine à écouter religieusement les conseils prodigués par Manuel. Mais fouiller son passé, c'est aussi s'exposer parfois à certaines surprises.A la bibliothèque de Jurbise, différents ouvrages peuvent vous aider Et Manuel est également disposé à vous conseiller, pour vous lancer sur les traces de votre passé.

0 Commentaires
104 vues

Sur le même sujet


Les jobs

Back to top